Pokharan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pokharan
Image illustrative de l'article Pokharan
Cénotaphes et tour militaire à Pokharan.
Description
Opérateur Armée indienne
Période d'activité Depuis 1970
Essais
Essais nucléaires 6
Localisation
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Coordonnées 27° 05′ 42″ N 71° 45′ 11″ E / 27.095, 71.75327° 05′ 42″ Nord 71° 45′ 11″ Est / 27.095, 71.753  

Géolocalisation sur la carte : Inde

(Voir situation sur carte : Inde)
Pokharan

Pokharan ou Pokhran (hi : पोकरण) est le site d'essais nucléaires de l'Inde. Il se trouve au désert du Thar (27,1° N 71,8° E) dans l'État indien du Rajasthan.

La Commission de l'énergie atomique indienne (Atomic Energy Commission) a fait exploser sa première arme nucléaire souterraine, à 100 mètres de profondeur, nom de code Smiling Buddha, sur ce site le . Le gouvernement indien déclara alors qu'il n'allait pas construire d'armes nucléaires bien qu'il en ait acquis la capacité technologique et que l'explosion de Pokharan était destinée à développer une énergie atomique dans un but pacifique et à rendre l'Inde indépendante en technologie nucléaire.

De par sa non-adhésion au Traité de Non-Prolifération (1968) l'Inde n'est pas contrainte de s'abstenir de toute recherche dans le domaine militaire.

Cependant, en décembre 1995, un satellite espion américain observe, dans la zone, une activité laissant à penser qu'un nouvel essai se prépare. L'Inde abandonne alors sa tentative.

En 1998, lorsque Atal Behari Vajpayee revient au pouvoir avec le parti nationaliste BJP, il décide de reprendre les essais qui avaient été abandonnés sous la pression américaine et choisit la date du 11 mai. Un mouvement de missiles est organisé pour détourner l'attention des satellites espions et l'Inde procède à 5 nouveaux essais thermonucléaires - une bombe de 43 kilotonnes, une bombe de 12 kilotonnes et trois bombes miniatures de moins d'un kilotonne - à Pokharan, entre les 11 et 13 mai, puis se déclare officiellement à leur suite comme une puissance nucléaire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]