Larsen & Toubro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une entreprise
Cet article est une ébauche concernant une entreprise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant sujet à controverse, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les critères qui le rendent admissible.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir LNT.
Larsen & Toubro
Création 1938
Slogan It's all about Imagineering
Siège social Drapeau d'Inde Bombay (Inde)
Direction A. M. Naik (Chairman & Managing Director)
Activité technologie, ingénierie, construction et industrie
Effectif 80 000
Site web www.larsentoubro.com
Chiffre d’affaires 13 milliards de dollars (2013)

Larsen & Toubro (L&T) est un conglomérat basé à Bombay en Inde. Il fait partie de l'indice boursier BSE Sensex. Il est notamment présent dans la construction, dans l'électronique, la finance, l'ingénierie industrielle.

Historique[modifier | modifier le code]

Larsen & Toubro est créé en 1938 par deux ingénieurs danois, Henning Holck-Larsen et Soren Kristian Toubro[1].

En octobre 2014, L&T décroche le contrat de construction de la Statue de l'Unité annoncée comme étant la plus haute du monde (182 mètres de hauteur)[2].

En septembre 2015, l'entreprise annonce souhaiter diversifier se activités en ciblant des contrats à l'international, en Asie et en Afrique, ayant déjà noué des liens commerciaux avec le Moyen-Orient[1]. Le même mois, L&T décroche un contrat de construction de 62 km de ligne de métro à Riyad[3].

En décembre 2015, L&T remporte le contrat de $63 millions pour la construction d'une usine de raffinement de coke de pétrole à Oman[4].

En juin 2016, le Qatar accorde à Larsen & Toubro un contrat pour la construction d'un nouveau stade de 40 000 places à 20 minutes de Doha (Al-Rayyan Stadium) en vue des préparatifs de la coupe du monde de football de 2022[5].

La filiale rails/métro travaille également sur la construction d'une ligne de métro de 72 km dans la ville d'Hyderabad qui devait être achevée en décembre 2018[6].

Controverses[modifier | modifier le code]

En avril 2012, la filiale L&T InfoTech est accusé de fraudes sur les demandes de visa H1-B auprès de l'immigration des États-Unis[7].

En février 2013, 3 employés de L&T sont arrêtés suite à l'écroulement d'un pont en construction à Mumbai ayant provoqué la mort d'un ouvrier[8].

En 2013, la Banque mondiale suspend le droit à Larsen & Toubro de répondre à des appels d'offres du au , un employé ayant forgé de faux documents 5 ans auparavant pour gagner un contrat de fourniture d'appareils à ultra-son[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Eyes more infrastructure contracts in Africa, Asia », sur nikkei.com,‎ (consulté le 25 juin 2016)
  2. (en) « Statue of Unity to be Built by Larsen & Toubro in Nearly Rs 3,000 Crore Contract », sur Ndtv.com,‎ (consulté le 25 juin 2016)
  3. (en) Michael Fahy, « Larsen & Toubro’s construction arm wins $161m Riyadh Metro contract », sur Thenational.ae,‎ (consulté le 25 juin 2016)
  4. (en) « Larsen & Toubro Oman wins $64 million deal », sur Timesofoman.com,‎ (consulté le 25 juin 2016)
  5. (en) Robert Anderson, « Qatar awards 2022 stadium contract to Al Balagh, Larsen & Toubro », sur Gulfbusiness.com,‎ (consulté le 25 juin 2016)
  6. (en) E. Kumar Sharma, « Larsen & Toubro hopes to complete Hyderabad Metro by Dec 2018 », sur Businesstoday.in,‎ (consulté le 25 juin 2016)
  7. (en) Patrick Thibodeau, « 'Massive' visa fraud alleged in lawsuit against Indian firm », sur Computerworld.com,‎ (consulté le 25 avril 2016)
  8. (en) Ashish Mukherjee, « Three Larsen & Toubro employees arrested for Mumbai bridge collapse », sur Ndtv.com,‎ (consulté le 25 juin 2016)
  9. (en) Kenan Machado et Ian Talley, « World Bank Suspends Larsen & Toubro », sur Wsj.com,‎ (consulté le 25 juin 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]