Poa alpina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le pâturin des Alpes (Poa alpina) est une petite plante herbacée vivace de la famille des Poaceae. Sa présence est circumpolaire en Eurasie et en Amérique du Nord.

Description[modifier | modifier le code]

Illustration Poa alpina
Illustration

Le pâturin des Alpes est une plante herbacée, vivace. Il atteint une hauteur de 15−30 cm. Les tiges sont droites ou avec des nœuds, sa surface est lisse et nue. Les tiges ont de deux à quatre nœuds, qui sont également dénudés.

Les feuilles sont vertes ou vert-gris et ont seulement un bord cartilagineux clair très fin. Elles sont plates, et mesurent de 4 à 10 centimètres de long. La ligule est absente ou quasi absente (alors coupée), mesurant alors 3 à 5 millimètres de long et réduite, pas nette.

L'inflorescence paniculaire est de forme pyramidale, les branches inférieures se dressent au cours de la floraison. Les épillets sont généralement violets, se transforment en bourgeons, l'espèce est pseudovivipare. La période de floraison va de juin à août.

Le pâturin des Alpes a beaucoup de formes. Le nombre de chromosomes varie de 14 à 74.

Écologie[modifier | modifier le code]

Le Poa alpina fait partie des hémicryptophytes.

La propagation se fait principalement par bulbilles. Elle a lieu quand les tiges s'abaissent, les plantules tombent. Ses crochets lui permettent d'être transportés par les moutons ou le vent.

Présence[modifier | modifier le code]

Le pâturin des Alpes est présent dans les régions circumpolaires de l'Arctique et des Alpes, en Europe, en Asie occidentale et en Amérique. Dans les Alpes, il va jusqu'à 2600 m d'altitude. Plus bas, on le trouve dans les marais maritimes. L'étagement est surtout subalpin ou alpin.

En Allemagne, on le trouve de la région du lac de Constance à Landsberg et Augsbourg. En Autriche, on le trouve rarement vers Vienne et dans le Burgenland.

Le pâturin des Alpes se développe principalement sur des pâturages gras et des prairies fertiles, mais aussi dans la mégaphorbiaie et des zones enneigées. Il pousse sur des sols, des humus argileux et limoneux riches.

Usage[modifier | modifier le code]

Le pâturin des Alpes est une bonne plante fourragère, il peut être cultivé de façon modéré avec du fumier décomposé. Parfois il sert de plante ornementale dans des jardins rocheux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]