PlanetSide 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
PlanetSide 2
Image illustrative de l'article PlanetSide 2

Éditeur Daybreak Game Company (Sony Online Entertainment)
Développeur Daybreak Game Company (Sony Online Entertainment)
Distributeur Daybreak Game Company
Concepteur Jeff Broadbent
Don Ferrone

Date de sortie Sortie internationale
Genre MMOFPS
Mode de jeu Multijoueur
Plate-forme Windows
PlayStation 4 (23 juin 2015)
Média Téléchargement
Langue Multilingue
Contrôle Clavier / souris
Manette

Évaluation ESRB : T ?
PEGI : 16
Moteur Forgelight Engine

PlanetSide 2 est un jeu de tir à la première personne en ligne massivement multijoueur free to play édité par Daybreak Game Company et sorti le . Il s'agit de la suite de PlanetSide, sorti en 2003. Officiellement annoncé le au Sony Fan Fair, le second volet utilise un nouveau moteur de jeu et supporte jusqu'à deux mille joueurs par continent en situation de conflit continu à grande échelle[1],[2]. Tout comme dans le premier opus, PlanetSide 2 met en scène l'affrontement entre trois factions se battant pour le contrôle de la planète Auraxis[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Marv Wolfman, scénariste de l'histoire

Le jeu prend place 300 ans après la découverte d'Auraxis. Il est à noter que les premiers évènements relatés ont lieu quelques années auparavant. Après que la Terre fut proche de la ruine des suites d’une guerre dévastatrice, les gouvernements du monde parvinrent à un consensus et s’unifièrent derrière un même étendard, celui de la République Terrane.

L'évènement déclencheur est la brève apparition d'une brèche dans l'espace découverte par Tom Connery, sans le moindre indice pouvant l'expliquer. L’ex-président de la République Terrane - Tom Connery - était persuadé que ce trou noir n'était autre que le signe de l’existence d'une vie extra-terrestre et prit la décision de lancer une expédition. Celle-ci, menée vers la Ceinture de la Lune, permit la récupération d'un artéfact d'origine extraterrestre qui incita Connery à démarrer une seconde expédition spatiale. De nombreux vaisseaux de la République Terrane voyagèrent à travers la brèche dans l'espace, qui était mystérieusement réapparue, et se retrouvèrent bloqués à la suite de la fermeture de ce dernier qui emporta en même temps une partie de la flotte. Ils ne savaient pas où ils avaient été envoyés et leur situation devint vite désespérée. En raison de l’épuisement mental de l’équipe et de la limite du stock de provision, des couvre-feux stricts furent appliqués. Plus tard, un vote eut lieu à propos de la nécessité de ces mesures. Le vote positif l’emporta, mais de très peu. Un second vote fut demandé. Cependant, une bombe terroriste détruisit le navire sur lequel le vote devait se tenir, tuant tout le monde à bord, y compris Connery. Les couvres-feux continuèrent. Plus tard, l’expédition découvrit une planète habitable qu'ils nommèrent Auraxis, ainsi que la technologie Vanu, ou technologie des anciens, baptisée ainsi à la suite d'une vision de Connery qu'il eut au contact de l’artéfact. Parmi cette vaste technologie, il y avait la « Chambre de Renaissance », capable de ressusciter et soigner n’importe quelle personne de n’importe quelle blessure avec seulement une petite quantité de code génétique. Ceci enleva le principal outil de contrôle de la République Terrane sur Auraxis : la peur. Ainsi, la République bannit toute utilisation de cette technologie. Cependant, certains scientifiques continuèrent à l’utiliser et formèrent la Souveraineté Vanu, ce qui fit que les Terrans commencèrent à se militariser pour les contrôler. Mais un groupe de séparatistes se forma sous le nom de Nouveau Conglomérat et volèrent plusieurs armes venant de cette militarisation. De ce fait, exactement 175 ans après la mort de Tom Connery et de plusieurs leaders de la République, la guerre entre la République Terrane et le Nouveau Conglomérat éclata. Par la suite, les séparatistes attaquèrent aussi les scientifiques qui travaillaient sur la technologie alien, la Souveraineté Vanu, ce qui les fit entrer ces derniers dans cette guerre fratricide. Cela empêcha toute recherche pour trouver un moyen de reprendre contact avec la Terre, la guerre d’Auraxis faisant toujours rage depuis[4].

Dans le premier PlanetSide, il y avait dix continents sur Auraxis, bien que seuls neuf fussent jouables, le dernier étant Indar, le continent désertique de PlanetSide 2. Les continents jouables originaux étaient : Solsar, Hossin, Cyssor, Ishundar, Forseral, Ceryshen, Searhus, Amerish et Oshur, bien que ce dernier fut détruit dans une extension de PlanetSide et forma un continent plus petit de style « Île de bataille ». Il est actuellement impossible de dire si tous les continents se retrouveront sur "PlanetSide 2"[5].

Bien que l'histoire soit très semblable à l'originale, Sony Online Entertainment LLC (SOE) a annoncé que l'auteur Marv Wolfman a rejoint l'équipe pour écrire celle-ci. C’est la première fois que l’histoire de "PlanetSide" fut ainsi détaillée[6].

Empires[7][modifier | modifier le code]

République Terrane (RT)[modifier | modifier le code]

Un gouvernement autoritaire qui utilise la force militaire afin de maintenir un contrôle strict sur les colons. La République est obsédée par le respect de la loi et des ordres et est ainsi vue par certains comme une force oppressive et dictatoriale, bien que beaucoup pensent qu’elle est le seul moyen pour garantir la sécurité sur Auraxis. Ils portent les couleurs rouge et noir.

Leurs armes ont une bonne cadence de tir dans l'ensemble. Elles tirent des balles de couleur rouge.

Nouveau Conglomérat (NC)[modifier | modifier le code]

Le Nouveau Conglomérat opère comme une bande organisée de combattants libres, qui expriment leur véhémence à l'égard de la République Terrane sur Auraxis. Dirigé par un groupe inhabituel de parias, industriels et pirates, le Nouveau Conglomérat est puissant et prêt à se séparer de l’oppression par tous les moyens nécessaires. Ils portent les couleurs bleu et jaune.

Leurs armes infligent plus de dégât dans l'ensemble. Elles tirent des balles de couleur jaune.

Souveraineté Vanu (SV)[modifier | modifier le code]

Les Vanu sont convaincus que le seul moyen d'évolution est l’utilisation du pouvoir offert par la technologie des anciens. Ils sont une faction avancée et rusée, utilisant leur puissante technologie extraterrestre sur les champs de bataille. Leur but est de découvrir le secret caché derrière d’anciens artéfacts dispersés en Auraxis et de détruire quiconque s’opposerait à eux. Ils portent le violet comme couleur.

Leurs armes sont précises, et ne sont pas affectées par la gravité, sauf pour certains fusil de précision. Elles tirent des balles de couleur violettes.

Gameplay[modifier | modifier le code]

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

PlanetSide 2 est une nouvelle imagination de PlanetSide, comportant le même monde, les mêmes factions et se déroulant à la même période. La caractéristique principale est le contrôle de territoires dans un monde ouvert, avec de grandes batailles pouvant impliquer jusqu'à deux mille joueurs par continents, à pied, en véhicule ou dans les airs. Le système de contrôle du territoire diffère grandement de l’original, il est basée sur un système de territoires hexagonaux. Sony Online Entertainment (SOE) a pris conscience des problèmes d’équilibre du premier opus. Comme déclaré par Matthew Higby, le directeur créatif, les combattants sont aidés lorsqu’ils sont en sous-effectif par des mécanismes d'équilibrage[8].

Le jeu est plus rapide que l’original et supporte potentiellement des milliers de joueurs. Il présente aussi de nombreux caractères typiques des FPS récents comme le sprint, l’Iron Sight (mire métallique), les boucliers auto-régénératifs.

Des capacités peuvent être débloquées avec deux types de monnaies, l'une étant payante et l'autre non. Sur certains véhicules, notamment sur les chasseurs, l'absence d'armes efficaces par défaut a tendance à donner un avantage significatif à certains joueurs, d'autant plus que ces dernières sont chères à débloquer. Le jeu dispose aussi d’un cycle unique de Jour/Nuit, ce qui signifie que les batailles se produisent à des moments différents de la journée, affectant les méthodes générales de jeu.

Classes[modifier | modifier le code]

Le jeu possède un système de classes prédéfinies, avec des arbres à progression multiples. Le jeu propose six classes, chacune d'entre elles possèdent deux spécialisations et tous, sauf les XAM, ont des armes de poing et des couteaux de combat.

  • Assaut Léger : un soldat muni d’un jetpack, pouvant employer une variété de grenades et d'explosifs et armé d'une carabine par défaut.
  • Assaut Lourd : Lourde infanterie anti-unité et anti-véhicule, qui peut se doter d'armes d’assaut lourd de leur faction, de mitrailleuses légères, de fusils ou de mitrailleuses lourdes (République Terrane uniquement) et de lance-roquette anti-véhicules. La classe peut se spécialiser davantage sur le jeu antiaérien ou antichar.
  • Médecin : une classe chargée de redonner de la santé aux joueurs et de les faire revivre sur le terrain grâce à un applicateur médical, armée d'un fusil d'assaut et d'un pistolet.
  • Ingénieur : une classe chargée de la réparation des véhicules ainsi que de la fortification (Tourelle anti-infanterie, anti-aérienne, terminaux ...), pouvant déployer des munitions et des tourelles, et armée d'une carabine par défaut.
  • Infiltré : Un saboteur capable de se rendre invisible, de pirater des consoles ou les tourelles ennemies et de repérer des soldats adverses. Il est armé d’un fusil de sniper par défaut, ou d'un SMG, et d'un pistolet. Il est aussi équipé d'un radar permettant de détecter la présence ennemie.
  • Exo-armure d'assaut mécanisée (XAM) : Un puissant exosquelette capable d’encaisser de nombreux dégâts. Il ne peut être soigné que par un ingénieur, et ressuscité seulement par un médecin. Il peut être armé avec une variété d’armes incluant des armes anti-infanterie, anti-armure, et anti-aériennes. Il ne s’agit pas d’une classe comme les autres, il faut dépenser des nanites (points de ressources) pour l'équiper, et l'achat ne peut se faire qu'auprès d'un terminal d'équipement, et non à partir de la carte lors de la réapparition.

Les classes ne sont pas liées à un personnage, et peuvent être changées après la mort lors de réapparition ou bien via un terminal d'équipement standard.

Véhicules[modifier | modifier le code]

Il y a douze véhicules dans le jeu. Les véhicules de la société indépendante N.S. (Nanite Systems) sont disponibles dans toutes les factions.

Nanite Systems :

  • Flash (quad) : Véhicule léger pouvant transporter 2 soldats et peu résistant. Il est principalement utilisé pour le transport, mais peut aussi être équipé d'une arme. Les 2 soldats sont exposés à l'environnement extérieur, ils sont donc vulnérables à toute attaque.
  • Offenseur (buggy de 3 places) : Buggy peut résistant et très rapide. Le pilote ne peut pas tirer, la seconde place est équipée d'une mitrailleuse et en troisième place se trouve un siège en dehors de l'habitacle, exposé à l'environnement extérieur.
  • Disperseur (transport de troupes terrestre) : Véhicule 12 places très résistant et lent. Chaque disperseur est une unité de réapparition mobile, permettant aux joueurs, lorsqu'il est déployé, de réapparaître dessus après leur mort.
  • Foudre (tank léger) : Il s'agit d'un tank monoplace affublé d'un nom faisant référence à sa grande rapidité de déplacement, pouvant, avec le canon de base, tirer 6 obus d'affilée.
  • Libérateur (avion d'attaque lourd) : Bombardier de 3 places. Le pilote a une mitrailleuse. La seconde place est équipée d'armes conçues pour attaquer les véhicules et les infanteries ennemies se trouvant au sol. La troisième place est équipée d'armes anti-aériennes.
  • Galaxie (transport de troupes aérien) : Aéronef possédant 12 sièges, dont 5 tourelles. Le pilote ne peut pas tirer. Il est utilisé surtout pour le transport, mais peut détruire des cibles. Lorsqu'un joueur descend d'un Galaxie il ne subit aucun dégâts de chute.
  • Valkyrie : Avion d'attaque rapide possédant 6 places dont 1 tourelle et 4 "rumble seat". Le Valkyrie a plusieurs utilisation possible, il peut être utilisé pour déployer de petites escouades et servir d'avion de transport, mais il peut être meurtrier avec une équipe coordonnée.

Souveraineté Vanu[9] :

  • Aérochar (char lourd) : Char d'assaut biplace se déplaçant en lévitation, équipé en première place d'un canon plasma, qui permet au conducteur de tirer, et en deuxième place d'une mitrailleuse standard. Attention cependant : l'aérochar s'oriente avec la souris, le conducteur qui oriente son canon oriente par la même occasion le véhicule tout entier. La mitrailleuse peut-elle tourner indépendamment.
  • Faucheuse (avion d'attaque léger) : Chasseur de la Souveraineté Vanu, c'est un avion léger et habile. La faucheuse est maniable, et précise en virage. Pas ou peu de "drift".

Nouveau Conglomérat[10] :

  • Eclaireur (char lourd) : Char biplace équipé d'une mitrailleuse et d'une tourelle.
  • Ravageur (avion d'attaque léger) : Chasseur du Nouveau Conglomérat, c'est un avion lourd avec une grande puissance de feu. Il a une très bonne puissance en vol stationnaire. En virage, il a tendance à perdre beaucoup de vitesse, ce qui peut être considéré comme un avantage ou un inconvénient.

République Terrane[11] :

  • Prédateur (char lourd) : Char biplace équipé d'une mitrailleuse et d'une tourelle pouvant tirer 2 obus d'affilée.
  • Mosquito (avion d'attaque léger) : Chasseur de la république Terrane, c'est un avion léger et rapide. Le mosquito va plus vite que les 2 autres avions, mais il n'est pas précis en virage. Beaucoup de "drift".

Continents[modifier | modifier le code]

La planète Auraxis est divisée en quatre continents :

  • Esamir, un continent glaciaire
  • Indar, un continent chaud et désertique
  • Amerish, un continent verdoyant et montagneux
  • Hossin, un continent jungle marécageux (mais existant déjà dans "PlanetSide")

Contrôle du territoire et ressources[modifier | modifier le code]

Le combat a lieu sur les continents d’Auraxis qui sont divisés en plusieurs territoires que chaque faction doit contrôler. Pour cela, les factions doivent capturer le ou les points de contrôle dans les bases qui sont souvent cachés derrière des boucliers anti-véhicules ou anti-infanterie qu’il faut désactiver. Si un continent entier est capturé par une faction, il est verrouillé d'accès. La faction reçoit alors un bonus sur les achats de véhicules, d’unités ou d’avions. Un continent ne peut être déverrouillé qu'en en verrouillant un autre par le biais d'une alerte de capture. La capture du territoire permet d’obtenir plus de ressources afin d’acheter des véhicules, des unités ou des avions.

Les points de ressources, aussi appelés nanites, étaient dans un premier temps divisés en trois unités distinctes, où chaque joueur bénéficiait de 750 points auto-régénératifs (infanterie pour XAM et explosifs, terrestre pour véhicules terrestres et aéronef pour véhicules volants). Un délai était imposé avant de reprendre un véhicule. Dans une mise à jour plus récente, dans l'optique de réguler l'achat et l'utilisation des véhicules, ces trois unités ont été regroupées en une seule et unique unité, fonctionnant de la même façon, excepté qu'il n'y avait plus de délai imposé; et cette fois ci, pour tous les XAM, consommables et véhicules sans exception.

Missions et Directives[modifier | modifier le code]

Le système de mission est en partie automatisé et en partie contrôlé par le commandant d'escouade (ou de section si elle contient plus de 12 joueurs). Il fournit des points focaux pour les joueurs à attaquer ou à défendre et aide les joueurs à entrer dans l'action rapidement.

Chaque joueur se voit attribuer des objectifs imposés par le jeu appelés directives[12]. Il existe des directives pour chacune des classes détaillées ci-dessus, ainsi que pour les véhicules volants ou terrestres. Ces mêmes directives allouent, si complétées, des points de directives ainsi que, selon les cas, des accessoires, armes ou camouflages supplémentaires.

Accréditations[modifier | modifier le code]

Le joueur obtient tous les 250 points d’expérience un point d’accréditation[13]. Avec eux, il peut acheter de nouvelles armes, des véhicules ou des unités existantes qu'il peut aussi améliorer. Les armes peuvent aussi être achetées via des SC (Station Cash), que l'on obtient contre de l’argent réel.

Evénements[modifier | modifier le code]

Des événements sont souvent organisés à l'occasion des fêtes. On citera par exemple l'événement de Noël[14], où l'objectif principal est de trouver et de tuer des bonshommes de neige, ou l'événement d'Halloween[15] où le principe est le même mais pour des citrouilles. En général, l'événement met au défi de trouver un bonhomme de neige/une citrouille spécifique et rarissime : le bonhomme de neige doré/la Galact'O Lantern. Chaque événement apporte souvent avec lui son lot de directives supplémentaires permettant de gagner des accessoires en lien avec le thème de l’événement (chapeaux de Noël ou masques Jack'O Lantern).

Éléments payants[modifier | modifier le code]

Bien que le jeu soit gratuit, un système d'abonnement est présent, il permet d'accéder à différents avantages, tel que des réductions en jeu, des récompenses chaque mois etc... Les différentes offres sont[16] vont de 15$ par mois à 10$ en fonction du nombre de mois que dure l'abonnement.

En plus d'une monnaie que l'on obtient en jouant, il existe également une monnaie parallèle payante qui donne accès à des éléments exclusifs. Lors du changement d'éditeur, passant de Sony Online Interactive à Daybreak, la monnaie payante a été renommée et tous les tarifs (y compris non payant) ont diminué.

Moteur du jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu utilise le moteur Forgelight Engine de SOE[17] qui utilise Nvidia PhysX pour son moteur physique. Cela permet d’avoir des véhicules plus réalistes comparé à la précédente version du jeu, spécialement sur les véhicules aériens. De plus, un cycle jour/nuit est possible ainsi que la présence volumétrique de brouillard et de nuages où les joueurs peuvent se cacher. Les balles sont aussi liées au moteur physique, les joueurs doivent donc compenser la gravité, sauf pour la Souveraineté Vanu.

Un autre ajout comparé à PlanetSide est la distinction des différentes parties des véhicules et des soldats, permettant aux snipers de viser la tête par exemple.

Version PS4[modifier | modifier le code]

En juin 2013 un portage du jeu sur PlayStation 4 est annoncé[18]. En juin 2014, Sony annonce que le jeu sera en free-to-play et ne nécessitera pas un abonnement au Playstation Plus, contrairement aux autres jeux en ligne sur PS4[19]. En mars 2015 la beta européenne du jeu est disponible[20]. Le jeu est sorti officiellement sur PS4 le 23 juin 2015[21].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « PlanetSide 2 revealed at Sony Fan Faire », The Independent, London,‎ (lire en ligne)
  2. « PlanetSide 2 : 2.000 joueurs sur une même map », sur www.jeuxvideo.com,‎
  3. (en) « Game Overview », PlanetSide 2 PC Game (consulté le 24 juillet 2012)
  4. « Lore - PlanetSide 2 wiki »
  5. (en) « PlanetSide Players », Sony Online Entertainment (consulté le 28 janvier 2013)
  6. « Sony Online Entertainment Taps Legendary Comic Book Writer, Marv Wolfman to Create PlanetSide 2 Backstory »,‎
  7. « PlanetSide 2 : Empires », sur PlanetSide 2 (consulté le 28 décembre 2014)
  8. Adam Biessener, « PlanetSide 2: Another Shot at the shooter MMO we've always wanted », Game Informer, vol. XXI, no 221,‎
  9. (en) « PlanetSide 2 : Souveraineté Vanu », sur PlanetSide 2 (consulté le 28 décembre 2014)
  10. (en) « PlanetSide 2 : Nouveau Conglomérat », sur PlanetSide 2 (consulté le 28 décembre 2014)
  11. (en) « PlanetSide 2 : République Terrane », sur PlanetSide 2 (consulté le 28 décembre 2014)
  12. (en) « Directives guide », sur Forums PlanetSide 2,‎ (consulté le 15 août 2014)
  13. (en) « Certification Points », sur Wikia PlanetSide 2 (consulté le 28 décembre 2014)
  14. (en) « Winter Holiday Event », sur Wikia PlanetSide 2,‎ (consulté le 20 décembre 2014)
  15. (en) « Nanite of the Living Dead », sur Wikia PlanetSide 2,‎ (consulté le 15 octobre 2014)
  16. Abonnement
  17. (en) « EverQuest Next and PlanetSide 2 To Use New Forge Light Engine »,‎ (consulté le 17 juillet 2011)
  18. Portage PS4
  19. Pas d'abonnement au PS Plus requis
  20. Version Beta
  21. Sortie PS4

Lien externe[modifier | modifier le code]