Pierre Cossard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre Cossard
Naissance
Décès
(à 63 ans)
TroyesVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Enfant
Compléments
Guillaume II Cossard est son père.
Jean Cossard est son fils.

Pierre Guillaume Cossard né à Troyes en 1720, et mort dans la même ville en 1784, est un peintre français. Il est le fils de Guillaume II Cossard et le père de Jean Cossard.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Cossard, né en 1720 à Troyes est le fils de Guillaume II Cossard[1].

Son père est un peintre troyen et sa mère est Anne Chabouillet.

Il fait partie des peintres troyens qui obtinrent de Rouillé d'Orfeuil la création d'une école gratuite de dessin à Troyes. Cette école fut soutenue par des dons privés et obtint ses lettres patentes en  ; elles furent enregistrées le .

Marié à Marie Anne Faucon, ils habitaient au 44 rue de l'Hôtel de Ville et eurent un fils Étienne Bernard qui fut militaire[2] au 60e régiment d'infanterie. Il est mort le dans sa ville natale[3].

Collections publiques[modifier | modifier le code]

  • Bar-sur-Seine : Martyre de saint Denis, église paroissiale Saint-Étienne
  • Celles-sur-Ource : Christ en croix et Marie-Madeleine, église paroissiale
  • Piney : Martyre de saint Didier (Trésor des églises de Brienne-le-Château), édifice église Saint-Didier de Villers-le-Brulé.
  • Les Riceys : Martyre de saint Jean, église paroissiale ;
  • Saint-Germain : Saint Augustin, église paroissiale Saint-Barthélemy ;
  • Saint-Lyé : Vision de saint Lyé, église Saint-Lyé de Saint-Lyé ;
  • Saint-Martin-de-Bossenay, Sacre de saint Martin, église paroissiale ;
  • Thieffrain, Fuite en Égypte, église paroissiale ;
  • Troyes :
    • Apparition à Marie-Madeleine et
    • Résurrection du Christ à l'église Saint-Martin-ès-Vignes
    • Visitation, Présentation au Temple, l'Annonciation provenant de l'église st-Nizier, de retour à l'évêché (?), œuvre d'après Louis de Boulogne ;
    • Triptyque : Saint Edme, archevêque de Cantorbéry à l'Église Saint-Nizier .

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • E. Benezit, Dictionnaire des peintres sculpteurs dessinateurs et graveurs, Gründ, p930.
  • Jean-Pierre Finot, Recherches sur les Cossard, peintres à Troyes, E. Caffé, (lire en ligne), p. 6-7.
  • Jean-Charles Courtalon-Delaistre, in Topographie historique de la ville et du diocèse de Troyes, Paris, Antoine Fournier libraire et Troyes la Veuve Gobelet imprimeur, 1784, p. 210.

Liens externes[modifier | modifier le code]