Pierre-Olivier Georget

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Georget.

Pierre-Olivier Georget (né en 1965) est un joueur de Scrabble français habitant à Saint-Jean-Pla-de-Corts[1] dans les Pyrénées-Orientales, membre (et créateur) du club de Saint-Jean-Pla-de-Corts. Il est champion du monde de Scrabble classique en 2012. Il remporte à 5 reprises le Championnat de France de Scrabble classique : en 2003 contre Jean Dol, en 2004 et 2007 contre Hervé Bohbot, en 2009 contre Nicolas Douté et en 2013 contre Jean-François Ramel. Il joue aussi en Scrabble duplicate et a fini 5e en 1991 aux championnats du monde de Scrabble à Fleurier en Suisse. Il est neuf fois champion du Languedoc-Roussillon en duplicate. Depuis 1991, il apparait trois fois dans les dix premiers du classement international des joueurs de duplicate. Le , il établit une cote record en Scrabble classique de 3 192.

Le , il se qualifie en première place pour la finale du championnat du monde de Scrabble classique, face à Benjamin Valour. Il perd la finale 2 manches à 1, ce qui permet à Benjamin de devenir le nouveau champion du monde et dépasser la cote maximale de 3 192 établie par Pierre-Olivier le 22 mars.

Le , il se qualifie à nouveau en première place pour la finale du championnat du monde de Scrabble classique, face à Julien Affaton et remporte la finale 2 manches à 1.

Le , il remporte les masters de Scrabble classique du Languedoc-Roussillon et, à cette occasion, bat de nouveau le record de la cote maximale qu'il porte à 3 764.

Le , il remporte pour la cinquième fois le Championnat de France de Scrabble classique et porte le record de la cote maximale à 3 855

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Championnat de France en semi-rapide (duplicate)
  • Championnat du Languedoc-Roussillon en duplicate
    • vainqueur en 1992, 1993, 1996, 2000, 2001, 2002, 2005, 2010 et 2011.

Publications[modifier | modifier le code]

Records anecdotiques[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]