Pierre-François Berruer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un sculpteur image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un sculpteur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Pierre-François Berruer
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Pierre-François BerruerVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Pierre-François Berruer, né à Paris en 1733, et mort dans la même ville le 4 avril 1797, est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis XV récompense la Peinture et la Sculpture (1770), Paris, musée du Louvre.

Deuxième prix de Rome en 1754 pour Le Massacre des Innocents, Pierre-François Berruer est pensionnaire de la villa Médicis à Rome (Italie) de 1758 à 1764. Il est agréé à l'Académie royale de peinture et de sculpture en 1765.Il avait réalisé alors les figures de saint Paul et de saint Matthieu pour le portail de l'église Saint-Eustache conçu par Jean Mansart de Jouy. Statues disposées au bas du portail et dont Luc-Vincent Thiéry se montra admiratif.

Il est nommé professeur de sculpture à l'École des beaux-arts de Paris le , succédant à Hughes Taraval. Il est confirmé le et n'aura pas de successeur à son poste[1].

On lui doit notamment les douze statues du Grand Théâtre de Bordeaux : trois déesses (Junon, Vénus, Minerve) ainsi que neuf muses (Euterpe, Uranie, Calliope, Terpsichore, Melpomène, Thalie, Polymnie, Érato et Clio). Elles surplombent les douze colonnes de style corinthien.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Chappey, Les Professeurs de l'École des Beaux-Arts (1794-1873), vol. 26, coll. « Romantisme » (no 93), (lire en ligne), p. 98.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :