Jérémie Benoît

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benoît.
Jérémie Benoît
Jérémie Benoît dans la chambre de la Reine du Petit Trianon.jpg
Jérémie Benoît en 2012.
Biographie
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Religion

Jérémie Benoît est un historien de l'art français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Il est diplômé de l'École du Louvre.[réf. nécessaire]

Carrière[modifier | modifier le code]

Il est conservateur en chef des châteaux de Trianon au sein du domaine de Versailles.

Thèses[modifier | modifier le code]

Il est spécialiste de l'art de la Révolution et de l'Empire, ainsi que de l'art populaire indo-européen, en particulier le chamanisme.

Stéphane François le compte au nombre des « néo-duméziliens », qui « trouvent la tripartition partout »[1]. « Proche de la Nouvelle Droite », il collabore à Antaïos de Christopher Gérard[2], et à Études indo-européennes, l'organe de l'Institut d'études indo-européennes[3]. Il est néo-païen[3].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Philippe-Auguste Hennequin, 1762-1833, Arthena, 1994 (ISBN 2903239177)
  • Les Origines mythologiques des contes de Grimm : des mystères du nord aux forêts de l'enfance, Porte-glaive, 1997 (ISBN 2906468355)
  • Le Paganisme indo-européen : pérennité et métamorphose, Antalos, 2001 (ISBN 2825115649)
  • Le Chamanisme : origine et expansion de la culture indo-européenne, Berg International, 2007 (ISBN 291719104X)
  • Le Chamanisme en Eurasie, Sibérie, Chine, Europe, Berg International, 2011 (ISBN 9782917191347)
  • Les Indo-Européens et l'Histoire, La Forêt, 2017

Catalogues[modifier | modifier le code]

  • Versailles, guide Gallimard (ISBN 2742414894)[Quand ?]
  • Le Château de Bois-Préau, avec Bernard Chevallier, Réunion des musées nationaux, 1995 (ISBN 271180688X)
  • L'Anti-Napoléon : exposition, Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau, 30 mai-30 septembre 1996, Réunion des musées nationaux, 1996 (ISBN 2950973817)
  • L'Impératrice Joséphine et les sciences naturelles : Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau, 29 mai-6 octobre 1997, avec Marie-Blanche d'Arneville et Christian Jouanin, Réunion des musées nationaux (ISBN 2711835219)[Quand ?]
  • Marengo : une victoire politique, avec Bernard Chevallier, Réunion des musées nationaux, 2000 (ISBN 2711840107)
  • Napoléon et Versailles, Réunion des musées nationaux, 2005 (ISBN 271184885X)
  • Le Grand Trianon : un palais privé à l'ombre de Versailles, de Louis XIV à Napoléon et de Louis-Philippe au général de Gaulle, monographie avec Jean-Jacques Aillagon et Valéry Giscard d'Estaing, Gui Eds Du, 2009 (ISBN 9782951741782)
  • Les Dames de Trianon, Berg International, 2012 (ISBN 978-2-917191-53-8)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Stéphane François (dir. Christian-Marie Wallon-Leducq), Les Paganismes de la Nouvelle Droite (1980-2004) (thèse de doctorat en science politique), Lille, université Lille-II, , 482 p. (lire en ligne), p. 143.
  2. Les Sciences sociales au prisme de l'extrême droite : enjeux et usages d'une récupération idéologique, Paris, L'Harmattan, coll. « Cahiers politiques », , 272 p. (ISBN 978-2-296-06181-1), p. 211.
  3. a et b François 2005, p. 131.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :