Philippe IV de Hanau-Lichtenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Philippe IV de Hanau-Lichtenberg
Titre de noblesse
Grave
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Famille Hanau (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Sibylle de Bade (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Johanna de Hanau-Lichtenberg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Philippe V de Hanau-Lichtenberg
Anne-Sybille de Hanau-Lichtenberg (en)
Jeanne de Hanau-Lichtenberg (d)
Eleonore de Hanau-Lichtenberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Blason du comté de Hanau-Lichtenberg.svg
blason

Philippe IV de Hanau-Lichtenberg (né le à Babenhausen dans le comté de Hanau-Lichtenberg et mort le (à 75 ans) à Lichtenberg[1]) est un noble allemand du XVIe siècle, comte de Hanau-Lichtenberg de 1538 à 1590. Son action est marquée par la mise en place du luthéranisme sur ses territoires à partir de 1544.


Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Fils de Philippe III, Philippe IV épouse le à Heiligenberg Éléonore de Fürstenberg (* ; † ). De cette union sont issus :

  1. Amalie (* [2], à Bouxwiller, † ) ;
  2. Philippe V (* , Bouxwiller; † ) ;
  3. Anne Sibylle (de) (* ; † ) ;
  4. Johanna (de) (* , Bouxwiller; † à Babenhausen, où elle fut inhumée) ;
  5. Eléonore (de) (* , Bouxwiller; † , enterrée à Ingelfingen[3]), épouse de Albrecht de Hohenlohe-Weikersheim-Langenburg (*; † ), sans descendance.

Bien que Philippe IV introduise la nouvelle confession luthérienne sur ses territoires, il fait en sorte que son fils et successeur épouse la fille du dernier comte Jacques de Deux Ponts-Bitche, bien que cette famille soit restée catholique. L'héritage étant plus important que la confession religieuse.

Règne[modifier | modifier le code]

Philippe IV est le membre de la famille de Hanau qui vécut le plus longtemps. Il accède au titre comtal à la mort de son père en 1538 et règne 52 ans sur le comté de Hanau-Lichtenberg. Il fut le premier comte de Hanau-Lichtenberg qui fit de ses possessions alsaciennes le point central de ses séjours et de sa politique au détriment du bailliage de Babenhausen, berceau hessois de la famille comtale. Cependant il fit construire l'aile sud du château de Babenhausen. En Lorraine, il acheta le château médiéval de Falkenstein puis, non loin, fit construire le château de Philippsbourg. En raison de son grand âge, il confia en 1585 le gouvernement du comté à son fils Philippe V de Hanau-Lichtenberg.

En 1480, année de la mort du comte Jacques de Lichtenberg, la seigneurie de Lichtenberg fut partagée entre ses deux nièces, les filles de son frère Louis. Avec le mariage de Philippe V avec Louise-Marguerite de Deux-Ponts-Bitche, héritière du dernier comte de Deux Ponts-Bitche, la partie de la seigneurie de Lichtenberg qui fut attribuée au comte de Deux Ponts-Bitche en 1480 revient en 1570 à la famille de Hanau.

Décès[modifier | modifier le code]

Philippe IV meurt le à Lichtenberg[1]. Sa dépouille fut déposée dans la crypte de la Chapelle castrale de Lichtenberg du château de Lichtenberg, qu'il fit aménager selon ses directives. En 1680, lors de la modernisation de l'édifice militaire, le corps fut transféré en la chapelle Saint-Georges de Bouxwiller.

Bibliographie en langue allemande[modifier | modifier le code]

  • Reinhard Dietrich: Die Landesverfassung in dem Hanauischen = Hanauer Geschichtsblätter 34. Hanau 1996. (ISBN 3-9801933-6-5)
  • M. Goltzené: Aus der Geschichte des Amtes Buchsweiler. In: Pay d’Alsace, Heft 111/112, S. 64f.
  • J. G. Lehmann: Urkundliche Geschichte der Grafschaft Hanau-Lichtenberg im unteren Elsasse. 2 Bde., o.O. 1862 (?), ND Pirmasens 1970.
  • Klaus Lötzsch: Historische Beziehungen der Grafschaft Hanau-Lichtenberg nach Schwaben im 16. Jahrhundert. Dynastische Verbindung zum Hause Fugger – Graf Philipp IV. auf dem Reichstag zu Augsburg 1566. In: Babenhäuser Mosaik = Babenhausen einst und jetzt 20. Babenhausen 1990. S. 7 – 19.
  • Wilhelm Morhardt: Hanau alt's - in Ehren b'halt's - Die Grafen von Hanau-Lichtenberg in Geschichte und Geschichten = Babenhausen einst und jetzt 10. Babenhausen 1984.
  • Barbara Susanne Schöner: Die rechtliche Stellung der Frauen des Hauses Hohenlohe. Dissertation. Tübingen 1963.
  • Reinhard Suchier: Genealogie des Hanauer Grafenhauses. In: Festschrift des Hanauer Geschichtsvereins zu seiner fünfzigjährigen Jubelfeier am 27. August 1894. Hanau 1894.
  • Wilhelm Will: Eine christliche Leichenpredigt [für Graf Philipp IV. von Hanau-Lichtenberg]. Straßburg 1590.
  • Ernst J. Zimmermann: Hanau Stadt und Land. 3. Auflage, Hanau 1919, ND 1978.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Abweichend: Staatsarchiv Darmstadt: D7 1/1: 14. Februar 1590
  2. Abweichend: 8. März 1540: Staatsarchiv Marburg, 81. Regierung Hanau, Bestand: A 12.6f
  3. Schöner, S. 13