Petit Lac de Clairvaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clairvaux (homonymie).

Petit lac de Clairvaux
Image illustrative de l’article Petit Lac de Clairvaux
Le petit lac de Clairvaux vu depuis le belvédère de la Scie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Géographie
Coordonnées 46° 33′ 04″ nord, 5° 45′ 00″ est[1]
Type Naturel
Origine Glaciaire
Montagne Jura
Superficie 17 ha
Longueur 650 m
Largeur 350 m
Altitude 525 m
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne

15 m
5,8 m
Hydrographie
Alimentation Raillette
Émissaire(s) Raillette

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Petit lac de Clairvaux

Géolocalisation sur la carte : Jura

(Voir situation sur carte : Jura)
Petit lac de Clairvaux

Le Petit Lac de Clairvaux est l'un des deux lacs de Clairvaux, situé dans le département du Jura, en Bourgogne-Franche-Comté.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le Petit Lac de Clairvaux est un lac privé de 21 ha avec une altitude 527 m. La profondeur moyenne est de 5,8 m et la profondeur maximale est de 15 m.

Activités[modifier | modifier le code]

Il sert à approvisionner en eau potable les communes de Soucia, Hautecour, Barésia-sur-l'Ain, Thoiria et Clairvaux-les-Lacs (uniquement, pour cette dernière, en cas de nécessité en période estivale comme en 2003).

Un petit camping à la ferme du Villaret est éloigné du lac sur la rive occidentale. Un arrêté préfectoral interdit le camping sur les rives du petit lac. Sur la rive orientale se trouve la colonie de vacances de Saint-Ouen dite du Langard. Un circuit de promenade de 9 km (circuit du Langard) est tracé autour et au-dessus du lac avec un belvédère avec vue sur les deux lac et Clairvaux.

Environnement[modifier | modifier le code]

En 2011, des prélèvements de sédiments en amont et en aval du Petit Lac mettent en évidence la présence de DDT (pesticide polluant organique persistant), de PCB (isolant électrique écotoxique), d'hydrocarbures et de métaux lourds[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]