Hautecour (Jura)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hautecour
Hautecour (Jura)
Vue de la mairie du Village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Lons-le-Saunier
Intercommunalité Communauté de communes Jura Sud, Pays des Lacs, Petite Montagne et Région d'Orgelet
Maire
Mandat
Claude Chamouton
2014-2020
Code postal 39130
Code commune 39265
Démographie
Gentilé Tracoutis
Population
municipale
191 hab. (2017 en stagnation par rapport à 2012)
Densité 37 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 34′ 09″ nord, 5° 45′ 59″ est
Altitude Min. 570 m
Max. 779 m
Superficie 5,19 km2
Élections
Départementales Canton de Saint-Laurent-en-Grandvaux
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté
Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Hautecour
Géolocalisation sur la carte : Jura
Voir sur la carte topographique du Jura
City locator 14.svg
Hautecour
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Hautecour
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Hautecour

Hautecour est une commune française située dans le département du Jura, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Ses habitants s'appellent les Tracoutis.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située à l'est et au-dessus des deux lacs de Clairvaux, à l'orée de la forêt de la Joux.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Clairvaux-les-Lacs Clairvaux-les-Lacs La Frasnée Rose des vents
Clairvaux-les-Lacs N La Frasnée
O    Hautecour    E
S
Clairvaux-les-Lacs Clairvaux-les-Lacs Châtel-de-Joux

Histoire[modifier | modifier le code]

Hautecour était à l'époque gallo-romaine une dépendance de Clairvaux nommée Alta Curtis[1]. Des monnaies romaines à l’effigie de Constantin y ont été découvertes.

Hautecour a commencé à être raccordée au réseau de distribution d'électricité en 1923[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mai 1900 juin 1901 Auguste Devaux    
juin 1901 novembre 1905 Xavier Bois    
novembre 1905 mai 1908 Alphonse Bailly    
mai 1908 décembre 1911 Jules Benoit    
décembre 1911 mai 1925 Émile Benoit    
mai 1925 1971 ?    
mars 1971 mars 1989 Jean-Pierre Deroubaix PS Conseiller général
du Canton de Clairvaux-les-Lacs (1973-1985)
mars 1989 mars 2001 Guy Regard    
mars 2001 mars 2008 Pierre Ardiet    
mars 2008 en cours Claude Chamouton[3] DVD Artisan retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

Une vue du village.


L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2017, la commune comptait 191 habitants[Note 1], en stagnation par rapport à 2012 (Jura : -0,29 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
160167158161172154136120123
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1201301091139499829991
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
797168616969775790
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
5954106160153180167165191
2017 - - - - - - - -
191--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

La vie économique consiste en de petites exploitations forestières, agricoles et d'élevage. Une usine de plasturgie du groupe Lucite-Mitsubishi[8], qui employait 21 salariés et produisait 2000 tonnes de PMMA par an, a fermé en [9].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Hautecour est une des communes du Jura à ne pas avoir d'église ni de chapelle sur son territoire. Cela peut expliquer que le conseil municipal ait subventionné à plusieurs reprises (1913, 1922, 1924...) des travaux de réparation de la toiture de l'église de Clairvaux[2].

Voies de la commune[modifier | modifier le code]

18 odonymes recensés à Hautecour
au
Allée Avenue Bld Chemin Cours Impasse Montée Passage Place Quai Rd-point Route Rue Ruelle Autres Total
0 0 0 3 0 2 2 0 1 0 0 2 6 0 2 18
Notes « N » Néant
Sources : rue-ville.info & annuaire-mairie.fr

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]