Power, Corruption and Lies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Power, Corruption and Lies

Album de New Order
Sortie
Enregistré octobre à novembre 1982
Studios Britannia Row, Islington (Londres)
Durée 42 min 36 s
Genre Post-punk, synthpop, new wave
Producteur New Order
Label Factory Records

Albums de New Order

Power, Corruption and Lies est le deuxième album studio du groupe anglais New Order, sorti en 1983.

Å l'instar de Movement en 2019, une definitive edition devrait être publiée en 2020, qui ne comprendra cependant pas certains enregistrements de cette époque tels Video 5 8 6 ou le Hacienda Christmas Flexi – Factory FAC 51B (Rocking Carol / Ode to Joy)[1]. Celle-ci est annoncée pour le [2].

Historique[modifier | modifier le code]

Cet album marque un virage important dans la carrière du groupe, après des albums post-punk pour passer à la synthpop, voire de la musique électronique, marqué par le single Blue Monday, sorti la même année et qui est devenu la meilleure vente de maxi 45 tours en Angleterre. L'album est paru sous le code FACT75 (pour le LP) et FACD75 (pour le CD).

À partir de 2013, Peter Hook and The Light l'ont rejoué sur scène. Plusieurs albums live sont venus documenter cette représentation, à commencer par le double CD Movement & Power, Corruption & Lies (Live At Manchester Cathedral 18th January 2013). Les arrangements originaux sont respectés et les huit titres y figurent regroupés dans l'ordre de l'album historique.

Pochette[modifier | modifier le code]

Henri Fantin-Latour, Un panier de roses (1890).

La pochette de l'album, conçue par Peter Saville, est une reproduction du tableau Un panier de roses d'Henri Fantin-Latour[3] qui fait partie de la collection permanente de la National Gallery de Londres. Initialement, Peter Saville souhaitait s'inspirer d'un tableau sombre de la Renaissance pour s'accorder avec le titre de l'album qu'il trouvait « machiavélique »[4]. Il s'est rendu à la National Gallery à la recherche d'un portrait, puis a changé d'avis trouvant finalement l'association trop évidente. C'est sa compagne de l'époque qui lui a donné l'idée d'utiliser le tableau de Fantin-Latour en regardant des cartes postales rapportées du musée. La reproduction du tableau a pu être utilisée grâce à l'autorisation exceptionnelle du directeur de la National Gallery, sur une demande de Tony Wilson.

Titres de l'album[modifier | modifier le code]

  1. Age of Consent (5:16)
  2. We All Stand (5:14)
  3. The Village (4:37)
  4. 586 (7:31)
  5. Your Silent Face (6:00)
  6. Ultraviolence (4:52)
  7. Ecstasy (4:25)
  8. Leave Me Alone (4:39)

2008 Collector's Edition bonus disc

  1. Blue Monday – 7:32
  2. The Beach – 7:22
  3. Confusion – 8:15
  4. Thieves Like Us – 6:38
  5. Lonesome Tonight – 5:13
  6. Murder – 3:57
  7. Thieves Like Us (Instrumental) – 6:59
  8. Confusion (Alt Version) (Instrumental) – 7:36

2020 Defitive Edition bonus disc

  1. Age of Consent (Writing Session Recordings)
  2. The Village (Writing Session Recordings)
  3. 5 8 6 (Writing Session Recordings)
  4. Your Silent Face (Writing Session Recordings)
  5. Ecstasy (Writing Session Recordings)
  6. Leave Me Alone (Writing Session Recordings)
  7. Turn the Heater on (John Peel Session 1982)
  8. We All Stand (John Peel Session 1982)
  9. Too Late (John Peel Session 1982)
  10. 5 8 6 (John Peel Session 1982)
  11. Too Late mix instrumental (John Peel Session demo 1982)
  12. Thieves Like Us (New York Session demo)
  13. Thieves Like Us (Writing Session Recordings)
  14. Murder (Writing Session Recordings)
  15. Blue Monday #1 (Writing Session Recordings)
  16. Blue Monday #2 (Writing Session Recordings)
  17. Blue Monday instrumental demo (Album Session Recordings)

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (1983) Meilleure
place
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[5] 38
Drapeau du Canada Canada (RPM)[6] 66
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[7] 3
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Mega Album Top 100)[8] 14
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Albums Chart)[9] 4

Certifications[modifier | modifier le code]

Région Certification Ventes/Streams
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni (BPI)[10] Disque d'argent Argent 60 000^

*Ventes selon la certification
^Mise en rayon selon la certification
xNon précisé par la certification

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Steve Hoffman Forums
  2. New Order annonce la sortie de « Power, Corruption & Lies» ! - rfm.fr, le
  3. (en-GB) « Ignace-Henri-Théodore Fantin-Latour | A Basket of Roses | NG3726 | National Gallery, London », sur www.nationalgallery.org.uk (consulté le )
  4. Gareth Grundy, « Peter Saville on his classic Joy Division and New Order artwork », sur the Guardian, (consulté le )
  5. Kent, David, Australian Chart Book 1970–1992, St Ives, N.S.W., Australian Chart Book, (ISBN 0-646-11917-6)
  6. « RPM Top 100 Albums », RPM, vol. 38, no 20,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  7. (en) Charts.org.nz – New Order – Power, Corruption & Lies. RIANZ. Hung Medien. Consulté le 4 novembre 2019.
  8. (nl) Dutchcharts.nl – New Order – Power, Corruption & Lies. Mega Album Top 100. Hung Medien. Consulté le 4 novembre 2019.
  9. (en) Official Albums Chart Top 100. UK Albums Chart. The Official Charts Company. Consulté le 4 novembre 2019.
  10. (en) « Royaume-Uni album certifications – New Order – Power, Corruption & Lies », British Phonographic Industry Enter Power, Corruption & Lies in the field Search. Select titre in the field Search by. Select album in the field By Format. Click Go