Periophthalmus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le genre Periophthalmus regroupe des espèces de poissons de la famille des Gobiidés appelées Périophthalmes[1], aussi appelés Poissons grenouilles, et qui sont capables de vivre provisoirement à l'air libre, sur la vase ou les branches de la mangrove où ils se nourrissent d'insectes et de petits invertébrés.

Répartition[modifier | modifier le code]

Les espèces du genre Periophthalmus se rencontrent dans les mers tropicales à l'est et à l'ouest de l'Afrique et depuis la mer rouge jusqu'au Pacifique et à l'Australie[2].

Description[modifier | modifier le code]

Periophthalmus novaeguineaensis

Le corps est allongé et un peu comprimé. Il est recouvert d'environ 60 à 100 écailles cycloïdes à très faiblement cténoïdes. La tête est comprimée avec des écailles sur le dessus derrière les yeux et sur l'opercule. Les yeux sont rapprochés et proéminents au-dessus du profil dorsal. Les paupières inférieures sont bien développées. Le museau est émoussé et à peu près aussi long que l'œil. La narine antérieure est située dans un tube dans un lobule triangulaire au-dessus de la lèvre supérieure. La bouche est horizontale avec des mâchoires égales. Les dents dans les deux mâchoires sont placées verticales[1] en une seule rangée inégale avec les dents antérieures plus ou moins caninoïdes. La langue est arrondie presque totalement collée au plancher de la bouche. Les ouvertures branchiales sont étroites et placées avant les 3/4 inférieurs de la nageoire pectorale avec un isthme large. Les nageoires dorsales sont rapprochées. La première nageoire dorsale présente de 8 à 17 rayons. La seconde nageoire dorsale et anale en présente de 10 à 14. Les nageoires ventrales sont uniquement unies à leurs bases, ne sont pas coniques, avec des rayons complètement séparés. Une membrane basale basse conique est présente. La nageoire pectorale présente une base musclée. La nageoire caudale est asymétrique avec les rayons dorsaux oblongs plus longs que les rayons ventraux[2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Periophthalmus modestus

Le poisson Periophtalmus (sauteur de vase) sort de l’eau de la mangrove et peut grimper dans les basses branches des palétuviers ; ses yeux ont une structure double, lui permettant de voir nettement sous l'eau et au-dessus, avec un large champ de vision. Ses yeux protubérants tournent dans tous les sens et de manière indépendante l'un de l'autre.

Il se rencontre dans les mangroves des zones intertropicales.

Système respiratoire[modifier | modifier le code]

Il respire grâce à des branchies, mais il possède également une respiration cutanée — il respire par la peau comme les grenouilles. C'est pour cela qu'il est « gluant ». Il peut rester sur la terre ferme environ 2 heures.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon World Register of Marine Species (17 déc. 2015)[3] :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Cuvier, G., Valenciennes, M., 1837, Histoire Naturelle des Poissons, Tome XII, F.G. Levrault, Paris, 507 pages.
  2. a et b Weber, M., Beaufort, de, L. F. 1953. The fishes of the indo-australian archpelago. X Gobioidea. E. J. Brill, Leiden, The Netherlands, 427 pages.
  3. World Register of Marine Species, consulté le 17 déc. 2015