Cryptobiose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La cryptobiose (ou anhydrobiose) désigne un état complètement arrêté du métabolisme (tout du moins non-mesurable avec les techniques actuelles) d'un organisme[1]. Il s'agit véritablement d'un état de stase : totalement inactif, l'individu devient presque indestructible et immortel.

Tardigrade[modifier | modifier le code]

Anhydrobiose d'un tardigrade Richtersius coronifer.

Dans le cas du tardigrade, le plus connu des animaux possédant cette faculté, la survie a été rapportée dans les cas suivants :

  • en laboratoire, températures[2] :
    • à -273,10° C, durant 20 heures, puis « réchauffés et réhydratés : ils sont alors revenus à la vie active ».
    • à -200° C pendant 20 mois « et ont survécu. »
    • à 150° C « et n'ont pas succombé pour autant. »
  • des durées très importantes de congélation (des tardigrades récoltés dans des calottes glaciaires et qui s'y trouvaient depuis 2 000 ans sont revenus à la vie);
  • vide spatial (270 km d'altitude) ;
  • pression de 600 mégapascals, soit l'équivalent d'une colonne d'eau de 60 000 m
  • dose de rayons X de 570 000 rads (la dose létale pour l'Homme est de 500 rads)

Le biologiste suédois Ingemar Jönsson et ses collègues ont réalisé des expériences en 2007, en envoyant des tardigrades dans l'espace. Malgré leur exposition aux rayonnements et au vide spatial, plusieurs de ces animaux sont revenus en vie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Stéphane Tirard, « Cryptobiose et reviviscence chez les animaux, le vivant et la structure », Études sur la mort, no 124,‎ , p. 81-89 (lire en ligne).
  2. Les tardigrades, survivants de l'extrême

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]