Pavlov's Dog

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pavlov's Dog
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock progressif[1], hard rock[2]
Années actives 19721977, depuis 1990
Labels ABC, Columbia, Telectro
Composition du groupe
Membres David Surkamp
Manfred Plotz
Abbie (Hainz) Steiling
Amanda McCoy
Nathan Jatcko
Rick Steiling
Sara Surkamp
Anciens membres Mike Safron
Doug Rayburn
Rick Stockton
David Hamilton
Siegfried Carver
Steve Levin
Steve Scorfina
Tom Nickeson
Kirk Sarkisian
Nick Schleuter
Bill Franco
Randy Hetlage

Pavlov's Dog est un groupe de rock progressif américain, originaire de St-Louis, dans le Missouri.

Biographie[modifier | modifier le code]

Première phase (1972–1977)[modifier | modifier le code]

Le nom est une référence au chien de Pavlov. Le groupe, originaire de St-Louis, dans le Missouri, est formé en 1972 par Mike Safron et David Surkamp[3]. À l'origine, la formation incluait également Siegfried Carver, David Hamilton, Doug Rayburn, Rick Stockton et Steve Scorfina.

Leur premier album, Pampered Menial, sortit en 1974, est leur plus grand succès. L'album est produit par Murray Krugman et Sandy Pearlman (qui a produit les premiers albums de Blue Öyster Cult). En 1976, At The Sound of the Bell, leur second album, sortit dans les bacs. Bill Bruford (ex Yes et futur King Crimson) et Andy Mackay (de Roxy Music) participent à l'album. Leur troisième album fut réalisé en 1977, sous le nom simple et évocateur Third. Cependant, à cause du manque de succès des deux premiers albums, Columbia Records refuse de le publier. Il ressurgit sous forme de bootleg, à partir de bandes d'enregistrement volées, et ne sortit qu'en édition limitée dans les années 1980. À cette époque, il sortira sous le nom de groupe The St. Louis Hounds et sans qu'apparaisse le nom d'origine de Pavlov's Dog. Par la suite, en 2007, le troisième album fut distribué en toute légalité par l'éditeur allemand Rockville Music, intitulé Has Anyone Here Seen Siegfried?. Il s'agit d'un album remasterisé, incluant 10 titres bonus des années 1970 auparavant jamais diffusés. Il en existe une version pirate illégale par l'éditeur allemand TRC, intitulé Third, mais sans les bonus.

Le groupe se sépare en 1977, pour la même raison qui avait poussé Columbia à refuser leur troisième album.

Retour (depuis 1990)[modifier | modifier le code]

En 1990, le groupe se reforme avec David Surkamp, Doug Rayburn et Steve Scorfina (pour quelques contributions) de l'époque de Pampered Menial et Kirk Sarkesian (de Third) pour sortir l'album Lost In America (réédité en 2009 avec 8 titres bonus enregistrés entre 1990 et 2006). Tous les titres seront composés par le duo Surkamp-Rayburn. Le groupe est de nouveau mis en sommeil pendant une quinzaine d'années.

Le 26 juin 2004, le groupe se reforme mais sans Siegfried Carver, à St. Louis. Entre 2005 et 2008, Pavlov's Dog participe à plusieurs festivals et tourne beaucoup, dont en Europe. En 2007, David Surkamp (avec en complément sur la pochette : the voice of Pavlov's Dog) sort l'album Dancing on the Edge of a Teacup avec Sara Surkamp (qui a participé à l'album de 1990). Pavlov's Dog ressuscite de nouveau en 2010. Pour le nouvel album The Adventures of "Echo and Boo" and Assorted Small Tails, ne reste que David Surkamp des débuts, mais cet album signe le retour du complice des premières heures : Mike Safron. La même année, la formation publie le premier album concert du groupe : Live and Unleashed. Cet album live est de bonne facture et les 16 titres qui le composent proviennent des quatre albums du groupe ainsi que l'album solo de David Surkamp. Si Live and Unleashed est le premier album en concert officiel du groupe, deux bootleg circulent : Live Ambassador Theatre St. Louis, 1975 et Live Ford Auditorium, Detroit 1976. Des extraits de ces deux concerts sont ajoutés en bonus aux rééditions des albums Pampered Menial et At the Sound of the Bell en 2007 par Rockville.

Siegfried Carver décède le 30 mai 2009 ; il avait 60 ans[4]. Bien que le groupe n'ait pas sorti d'album depuis 2010, celui-ci reste très actif (pour preuve les nombreux titres en concert de 2011 et 2012 ajoutés à la réédition de Has Anyone Here Seen Sigfried?). Doug Rayburn décède le 21 septembre 2012. Stockton décède le 17 février 2015[5]. Nathan Jatcko, leur dernier claviériste, se suicide le 17 janvier 2018[6].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • David Surkamp - chant, guitare
  • Sara Surkamp - chant, guitare
  • Mike Safron - batterie, chant
  • Amanda McCoy - guitare
  • Nicholas Schlueter - claviers, chœurs
  • Abbie Hainz Steiling - violon, chœurs
  • Rick Steiling - basse

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Steve Scorfina - guitare (1972-1977)
  • David Hamilton - claviers (1972-1976)
  • Doug Rayburn - mellotron, flûte (1972-2008)
  • Siegfried Carver - violon (1972-1976)

Dans la réédition de Third par Rockville en 2013, il est précisé : The original Pavlov's Dog : Rick Stockton, David Surkamp, Lexa Engel, Mike Safron, Sigfried Carver and Steve Levin (1973).

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1973 : The Pekin Tapes (édité en 2014 par Rockville avec quatre bonus. Véritable premier album du groupe enregistré en octobre 1973 ; il comprend les premières versions de Subway Sue, Natches Trace, Song Dance, Fast Gun et Preludin)
  • 1975 : Pampered Menial (réédité en 2007 par Rockville avec quatre titres bonus)
  • 1976 : At the Sound of the Bell (réédité en 2007 par Rockville, avec trois titres bonus)
  • 1977 : Third (réédité en 2013 sous le titre Has Anyone here Seen Sigfried? (The Lost Third Pavlov's Dog Album) avec une pochette à la Sherlock Holmes, par Rockville, avec 9 titres bonus et Stop short (titre non retenu à l'époque pour l'album)
  • 1990 : Lost In America (réédité en 2007 avec 8 titres bonus (enregistrés en concert entre 1990 et 2006)
  • 2010 : Echo and Boo
  • 2010 : Live and Unleashed
  • 2014 : The Pekin Tapes
  • 2016 : House Broken (DVD/CD)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Steve Creedy, « Music reviews: Remi; Jordie Lane; Pavlov's Dog; Riebl; Kristen Berardi », The Australian,‎ (lire en ligne).
  2. (en) Stewart Mason, « Pavlov's Dog – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 17 avril 2018).
  3. (en) amarokprog.net
  4. MICHAEL D. SORKIN, « Richard Nadler Was Pavlov's dog violinist, became conservative activist », sur Stltoday.com (consulté le 20 janvier 2018).
  5. (en) « Richard B. (Rick) Stockton's Obituary on St. Louis Post-Dispatch », sur St. Louis Post-Dispatch (consulté le 17 mars 2017)
  6. (en) Daniel Hill, « Nathan Jatcko Mourned by Friends and Fellow St. Louis Musicians », sur Riverfronttimes.com (consulté le 20 janvier 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]