Paul Naschy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Paul Naschy
Paul Naschy as Alaric de Marnac.jpg
Paul Naschy interprétant Alaric de Marnac dans El espanto surge de la tumba (Horror Rises from the Tomb), 1972.
Aquarelle de Carolina Gonzalez.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
MadridVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Jacinto MolinaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint

Paul Naschy, de son vrai nom Jacinto Molina, est un acteur, réalisateur et scénariste espagnol spécialisé dans le film d'horreur, né le à Madrid (Espagne) et mort le à Madrid.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cet ancien catcheur vedette, devenu acteur de second plan -voire figurant-, a plus particulièrement accédé à la célébrité cinématographique grâce à son incarnation répétée du loup-garou Waldemar Daninsky à partir de 1968, avec Les Vampires du Dr. Dracula de l'espagnol Enrique López Eguiluz. Ce personnage apparaîtra ensuite dans une douzaine d'autres titres dont le dernier en date, Tomb of the Werewolf, de l'Américain Fred Olen Ray, sortira directement en vidéo en 2004. Élargissant, tout au long de sa carrière, un répertoire incluant bon nombre de monstres mythiques (Dracula, la momie, Frankenstein...), le comédien-scénariste, devenu plus tard metteur en scène, restera néanmoins fidèle à ce héros lycanthrope pour lequel il admit souvent vouer une certaine préférence. Il n'a du reste jamais caché sa fascination pour le cinéma d'épouvante de son adolescence, celui de l'âge d'or hollywoodien des années 1930-1940, dont il revendiquera toujours ouvertement l'influence.

Fasciné par le Moyen Âge, marqué par les films hollywoodiens sur cette période, tel Les Aventures de Robin des Bois (1938), il réalise le premier film espagnol de chevalerie, Le Maréchal de l'Enfer en 1974, dont le personnage central est largement inspiré de Gilles de Rais[1]. De fait, de nombreux titres de sa filmographie seront inscrits, totalement ou partiellement, dans une diégèse médiévale comme Latidos de pánico

En 2000, il reçoit la Médaille d'or du mérite des beaux-arts par le Ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Paul Naschy, Memoirs of a Wolman, Baltimore, Midnight Marquee Press, 2003 (seconde édition), 256 p. (ISBN 978-1-887664-38-7), p. 123
  2. (es) « Relación de premiados del año 2000 », sur Ministère de la Culture, (consulté le 18 janvier 2015) [PDF].

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Paul Naschy, Memoirs of a Wolfman, Midnight Marquee Press, 2009.
  • (de) Thorsten Benzel, Muchas gracias senor Lobo, Birkenfeld, Creepy Images, 2012.
  • (fr) Yohann Chanoir, « Sexe, sang et stupeur. Quand Paul Naschy revisitait le Moyen Âge... », Ciné-Bazar, n° 5, mai 2017, p. 50-57.

Liens externes[modifier | modifier le code]