Paul Fahy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Paul Fahy, né le à Échenoz-la-Méline (Haute-Saône) et mort le à Paris, est un éducateur et enseignant engagé dans les mouvements de jeunesse et d’éducation populaire et de diffusion du français à l'étranger, où il a exercé des responsabilités nationales et internationales[pas clair].

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Fahy naît le à Échenoz-la-Méline (Haute-Saône)[1],[2],[3].

Admis à l'école normale d'instituteurs de Vesoul en juillet 1940, il devient instituteur, maître de cours complémentaire[2],[1].

Il est successivement secrétaire de la section départementale du Syndicat national des instituteurs (SNI) de la Haute-Saône (1953-1955) ; secrétaire général (1969-1978) puis président (1978-1980) de la Ligue de l'enseignement ; président de la Mission laïque française[3].

Refusant de se soumettre au Service du travail obligatoire, Paul Fahy entre très tôt dans la Résistance, comme membre de l'état major des Forces françaises de l'intérieur de Haute-Saône[1].

Il s'engage en outre à la Fédération nationale des auberges de jeunesse. Il siège au conseil départemental des Pupilles de l’école publique puis au conseil d’administration national de cette organisation (1969-1981). Au sein des Francs et Franches Camarades, il participe au conseil d’administration de la section de Haute-Saône puis au conseil d’administration national. Il est responsable départemental puis membre du conseil d’administration national des Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active. Il est également membre du conseil d’administration de l'Alliance française[4].

Il participe aussi à la direction de l'Association pour adultes et jeunes handicapés (APAJh)[5], notamment comme vice-président de novembre 1978 à juin 1991.

Il est également membre du Conseil supérieur des Français de l’étranger à partir de 1991[6].

Distinctions honorifiques[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Publications[modifier | modifier le code]

Paul Fahy est l'auteur de nombreux articles en particulier dans la revue Dialogues, « Revue de l’enseignement français à l’étranger » publiée par la Mission laïque française[4].

Il dirigea des revues éducatives et culturelles de la Ligue de l’enseignement dont Cahiers de l’éducation permanente, Animateur Information et La Revue du cinéma[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Jean-Paul Martin, La Ligue de l'enseignement: Une histoire politique (1866-2016), Presses universitaires de Rennes, (ISBN 9782753555778, lire en ligne)
  2. a et b Paul Fahy, une figure méconnue s'est éteinte sur le site de L'Est républicain le 5 avril 2012.
  3. a et b « FAHY Paul, Xavier - Maitron », sur maitron-en-ligne.univ-paris1.fr (consulté le 20 juillet 2018)
  4. a, b et c https://web.archive.org/web/20120714081717/http://www.mlfmonde.org/spip.php?article723 FAHY Paul, Xavier
  5. Hommage à Paul Fahy sur le site de l'Association pour adultes et jeunes handicapés (APAJh)
  6. Arrêté du 19 juillet 1991 portant nomination au Conseil supérieur des Français de l'étranger.

Liens externes[modifier | modifier le code]