Paul Fahy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Paul Fahy, né le à Échenoz-la-Méline (Haute-Saône) et mort le à Paris, est un éducateur et enseignant engagé dans les mouvements de jeunesse et d’éducation populaire et de diffusion du français à l'étranger où il a exercé des responsabilités nationales et internationales.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Fahy était le fils d’un cheminot.

Admis à l'École normale d'instituteurs de Vesoul en juillet 1940, il est notamment instituteur, maître à l’école d’application de Vesoul, maître de cours complémentaire, militant du syndicat national des instituteurs (Fédération de l'Éducation nationale)[1].

Refusant de se soumettre au Service du travail obligatoire, Paul Fahy entre très tôt dans la Résistance, mouvement « Lorraine », puis « Libération Belfort », comme membre des Forces françaises de l’intérieur du au [2]. À partir d’octobre 1944 jusqu’en 1945, il participe au Front uni de la jeunesse patriotique[1].

En octobre 1959, il est mis à disposition de la Ligue de l’enseignement où il reste jusqu’à sa retraite administrative en 1978, exerçant des fonctions diverses (notamment au conseil d’administration et comme vice-président délégué aux relations internationales), puis après sa retraite celle de président de 1979 à 1981[3].

Il milite dans de nombreuses autres structures comme la fédération nationale des Auberges de jeunesse ou les CEMEA. Il participe à la direction de l'Association pour adultes et jeunes handicapés (d) (APAJh)[4], notamment comme vice-président de novembre 1978 à juin 1991.

Paul Fahy s’engage également dans de nombreuses actions et organisations actives à l'international : Alliance française dont il fut membre du conseil d’administration, Mission laïque française dont il fut vice-président de 1979 à 1984 puis président de 1984 à 1995 et ensuite président d’honneur[5].

Il est également membre du Conseil supérieur des Français de l’étranger à partir de 1991.

Distinctions honorifiques[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Paul Fahy est l'auteur de nombreux articles en particulier dans la revue Dialogues, « Revue de l’enseignement français à l’étranger » publiée par la Mission laïque française.

Il dirigea des revues éducatives et culturelles de la Ligue de l’enseignement dont Cahiers de l’éducation permanente, Animateur Information et La Revue du cinéma.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Henry, Serviteurs d'idéal, tome II : Les Bâtisseurs. Histoire des origines des organisations militantes dans l'Éducation nationale, Centre fédéral L'Instant, Paris, 1987 (ISBN 2-86929-073-X)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Paul Fahy, une figure méconnue s'est éteinte sur le site de L'Est républicain le 5 avril 2012
  2. Dates retenues par la commission centrale FFI
  3. Pierre Tournemire, « Souvenirs de Faul Fahy, président d'honneur de la Ligue de l'enseignement », sur La Ligue de l'enseignement,
  4. Hommage à Paul Fahy sur le site de l'APAJh (d)
  5. FAHY Paul, Xavier sur le site de la MLF, 13 avril 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]