Paul David Gustave du Bois-Reymond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un mathématicien image illustrant l’Allemagne
Cet article est une ébauche concernant un mathématicien et l’Allemagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reymond.
Paul David Gustave du Bois-Reymond
Paul Du Bois-Reymond.jpeg

Paul du Bois-Reymond.

Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Étudiant de thèse

Paul du Bois-Reymond est né le à Berlin, en Allemagne.Mathématicien allemand, Il a étudié de nombreuse années (la médecine puis la physique mathématique) jusqu'à finalement obtenir son doctorat. Il est célèbre pour sa thèse : "De aequilibrio fluidorum", et sa publication "Beiträge zur Interpretation der partiellen Differentialgleichungen mit drei Variabeln". Il enseigna les mathématiques et la physique dans de nombreuses écoles puis mourût le à 57 ans à Fribourg-en-Brisgau, en Allemagne.

Ses travaux sont : les équation différentielles, les Séries de Fourier et enfin les fondements des mathématiques

Famille[modifier | modifier le code]

Paul David Gustave du Bois-Reymond est issu d’une famille de Huguenot de Berlin. Ses parents étaient Felix Henri du Bois-Reymond (père) et Minette Henry du Bois-Reymond (mère). Son Père est originaire de Neuchâtel puis a déménagé à Berlin en 1804. Il maintient une bonne relation avec la France et devient un représentant de Neuchâtel au gouvernement Prussien. Felix était professeur au Kadettenhaus (de) à Berlin. Felix était piétiste, un mouvement religieux qui apparaît en Allemagne et qui se propage hors des frontières de ce pays (le Piétisme est une branche du Protestantisme). Son frère Emil Heinrich du Bois-Reymond est né en 1818, il avait 13 ans de différence d'âge avec Paul. Emil a étudié au Collège français de Berlin, un an à Neuchâtel Junior Collège (en) puis à l’université de Humboldt de Berlin. Enfin, Emil est devenu un fameux physiologiste en 1851 puis a été élu à l’Académie royale des sciences de Prusse et a commencé des études en médecine.

Les autres membres de sa famille était : Julie Rosenberger du Bois-Remond, Félicie Ewald du Bois-Reymond et enfin Gustav du Bois-Reymond

Éducation/Étude[modifier | modifier le code]

Paul David Gustave du Bois Reymond était à l’aise en français et en allemand car il parlait en français chez lui et allemand en cours, il était donc bilingue. Influencé par son frère, Emil, il a étudié au Collège français de Berlin puis à Neuchâtel Junior Collège (en)

Finalement, il choisit une direction différente de son frère, en allant à l’école de Naumburg, à l’université de Zurich en 1853, puis à l’université de Königsberg où, influencé par Franz Ernst Neumann, changea de voie et passa de la physiologie à la physique mathématique. Paul reçoit un doctorat en 1859 pour sa thèse : De aequilibrio fluidorum (Université de Berlin)

Profession[modifier | modifier le code]

Paul David Gustave du Bois Reymond était professeur de mathématiques et de physique dans une école secondaire de Berlin en 1865,a été affecté à l’université de Heidelberg en 1870, part à l’Université de Fribourg-en-Brisgau pendant 4 ans de 1870 à 1874, est nommé à une place à l’Université de Tübingen dont il prend la place d’Hermann Hankel où il y supervisera de nombreux doctorats (par exemple : Otto Hölder en 1884) puis, finalement, est nommé à une place à la Technische Hochschule Charloteenberg (Université technique de Berlin)

Relations[modifier | modifier le code]

Paul David Gustave du Bois Reymond s'entendait bien avec Karl Weierstrass, ils ont partagé de nombreux intérêts mathématiques semblables. Mais il avait des relations tendues avec les membres de l’école de Weirerstrass et il ne s’entendait pas bien avec Hermann Amandus Schwarz.

Travaux[modifier | modifier le code]

Les travaux de Paul David Gustave de Bois Reymond se concentrait principalement sur deux théories: “théorie des équations différentielles” et “théorie des fonctions de variables réelles”. Elles se rapportent à l'Infinitésimal. Il est aussi connu pour ses travaux sur les Séries de Fourier et les Fondements des mathématiques.

Œuvres[1][modifier | modifier le code]

  • "Beiträge zur Interpretation der partiellen Differentialgleichungen mit drei Variablen", 1864
  • "Eine neue Theorie der Konvergenz und Divergenz von Reihen mit positiven Gliedern, in: Journal für die reine und angewandte Mathcmatik". Vol.76, p. 61-91. 1873.
  • "Versuch einer Classification der willkürlichen Functionen reeller Argumente nach ihren Änderungen in den kleinsten Intervallen, Journal für Mathematik", vol. 79 (1875), p. 21-37).
  • "Untersuchungen über die Convergenz und Divergenz der Fourierschen Darstellungsformeln, Abhandlungen der Mathematisch-Physicalischen Classe der K. Bayerische Akademie der Wissenschaften", 1876, vol. 13, p. 1-103
  • "Allgemeine Funktionentheorie". 1882.
  • "Über die Grundlagen der Erkenntnis in den exakten Wissenschaften". 1890.

Références[modifier | modifier le code]

(en) John J. O'Connor et Edmund F. Robertson, « Paul David Gustav du Bois-Reymond », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).

Sources[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Travaux, Texte et théorie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Deutsche Biographie - Du Bois-Reymond, Paul », sur www.deutsche-biographie.de (consulté le 6 mai 2016)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]