Hermann Amandus Schwarz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schwarz.
En particulier, ne pas confondre avec le mathématicien Laurent Schwartz.
Hermann Amandus Schwarz
Description de l'image Karl Hermann Amandus Schwarz.jpg.
Naissance
Hermsdorf (en) (Silésie)
Décès (à 78 ans)
Berlin (Allemagne)
Nationalité Drapeau d'Allemagne Allemand
Domaines Mathématiques
Institutions Université de Halle
École polytechnique fédérale de Zurich
Université de Göttingen
Diplôme Université technique de Berlin
Renommé pour Inégalité de Cauchy-Schwarz
Distinctions Académie des sciences de Berlin

Hermann Amandus Schwarz, né le à Hermsdorf, en Silésie et mort le à Berlin, est un mathématicien allemand. Ses travaux sont marqués par une forte interaction entre l'analyse et la géométrie.

Élève de Weierstrass, les notes de cours qu'il prit en 1861 contribuèrent à propager les idées de Weierstrass en Italie et en France[1]. Il produit une étude détaillée[2] du théorème de l'application conforme, énoncé quelques années auparavant par Riemann, et montre son application à la transformation conforme d'un carré en cercle. Ces recherches l'amènent à formuler le principe de symétrie qui porte son nom.

Il a travaillé à Halle, à Göttingen puis à Berlin, sur des sujets allant de l'analyse réelle et complexe à la géométrie différentielle, en passant par le calcul des variations.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hélène Gispert-Chambaz, Camille Jordan et les fondements de l'analyse, Publications mathématiques d'Orsay, Université de Paris-Sud, 1982.
  2. Cf. H. A. Schwarz, « Über einige Abbildungsaufgaben », Journal für Mathematik, vol. LXX, no 2,‎ , p. 105-120

Articles connexes[modifier | modifier le code]