Aller au contenu

Patrick Norguet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Patrick Norguet
Naissance (55 ans)
Tours (Indre-et-Loire)
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Formation
ESDI

Patrick Norguet, né le à Tours, est un designer français.

Parcours artistique

[modifier | modifier le code]

Patrick Norguet, né à Tours, en France, l'année 1970[1], est formé à l’École supérieure de design industriel (ESDI)[2]. Après l'obtention de son diplôme, il commence sa carrière professionnelle chez Louis Vuitton[1].

En 2000, l'entreprise Cappellini édite la Rainbow chair qui le fait connaître[2]. L’œuvre fait aujourd'hui partie des collections du MoMA[3]. Il collabore ensuite avec des designers de mobilier haut de gamme[4] ou des marques grand public à l'instar de Mc Donald's, Petit Bateau[2].

Ses réalisations sont marquées par un dessin épuré et la « technologie invisible »[2]. Il s'inspire d'usines, d'ateliers et des matériaux que les artisans utilisent[5],[1]. Selon lui, le design doit rester industriel en répondant aux enjeux des entreprises et du développement durable, tout en provoquant une part de rêve chez les observateurs[6].

De 2000 à 2020, Patrick Norguet a créé plusieurs œuvres pour diverses enseignes commerciales. Ses créations de fauteuils, chaises, tables et lampes sont proposées à la vente par des marques telles que Tacchini, Artifort, Alias Design, Kristalia, Cassina et Tolix[réf. nécessaire]. Patrick Norguet a aussi collaboré avec la chaîne d'hôtellerie OKKO Hotels, les entreprises Hermès International, Dior et Lancel[7].

Récompenses

[modifier | modifier le code]

Durant les années 2000 et 2010, Patrick Norguet a reçu diverses récompenses pour ses créations artistiques.

  • Exposition au musée d'Art moderne de Miami pour la Rainbow chair, Cappellini 2004
  • Grand prix du Design de la Ville de Paris 2005[1]
  • Designer de l’année NOW, Maison & objet Paris 2005[1],[8]
  • International Design Awards, Elle Deco, 2005
  • Designplus Award, Frankfurt, pour la collection Mono, Flaminia 2007
  • Designers Days Awards, pour le fauteuil Fly, Offect 2010[9]
  • Muuuz International Awards pour la version outdoor de la chaise T14, Tolix 2014[10],
  • GQ Hommes de l'année, Designer de l'année 2014[11]
  • Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres, 2015
  • German Design Award, pour Naive Slimtech, Lea Ceramiche 2017
  • Muuuz International Awards, pour la chaise Fox, Pedrali 2017

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. a b c d et e « Patrick Norguet », sur Marie Claire (consulté le ).
  2. a b c et d Soizic Briand, « Modèles de clarté - Patrick Norguet », Challenges, (consulté le ).
  3. « Rainbow chair », sur Moma.org[source insuffisante].
  4. Delphine Desprès, « Patrick Norguet - La quête du sens », sur Artravel Magazine, (consulté le ).
  5. « Sensible et exigeant », sur Artravel,
  6. Caroline Taret, « Le design comme prise de parole », sur About Design,
  7. Marie Nicot, « Okko veut réveiller l’hôtellerie », Le JDD, (consulté le ).
  8. Raùl Rego, « Silvera Edition, la référence du mobilier contemporain », sur Maison.com, .
  9. « Le palmarès 2010 des Designer's Days », sur L'Express, .
  10. (en) « A Classic Reimagined: The New T14 Chair from Tolix by Janet Hall », sur Remodelista, .
  11. « Le palmarès des Hommes de l'année 2014 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), GQ, (consulté le ).

Bibliographie

[modifier | modifier le code]
  • Marie Farman, Paris designers and their interiors, Luster, 2014

Liens externes

[modifier | modifier le code]