Xavier Pauchard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Xavier Pauchard
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
AutunVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Xavier Pauchard est un artisan chaudronnier français né le à Saint-Léger-sous-Beuvray et mort le à Autun[1]. Il est le créateur de la marque de mobilier Tolix.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1880[2], il fonde les ateliers « X Pauchard » en 1905. Il s'intéresse au procédé chimique qui permet de préserver une tôle de la corrosion, la galvanisation. Ce procédé, datant du XVIIIe siècle, est alors resté peu usité. Il se fait envoyer un ouvrage technique en anglais, que sa fille lui traduit, et il texte la méthode dans son jardin[2]. En 1927, il dépose la marque Tolix[2]. C'est sous cette marque qu'il conçoit toute une gamme de meubles en métal embouti, dont la célèbre chaise A[3], robuste et empilable, devenue un objet culte[4],[5] . Il a l'idée de l'embarquer sur le paquebot Normandie en mai 1935, profitant de l'énorme couverture médiatique que suscite son voyage inaugural. Elle meuble notamment le central de sécurité des pompiers du bord[2],[6].

Cette chaise A est solide : emboutie, pliée puis soudée, avec un dossier cintré. Ses pieds sont conçus pour que ces chaises soient empilables[2]. Elle est depuis entrée dans les collections du Vitra Design Museum, du MoMA et du Centre Pompidou[3],[7].

La chaise A est modifiée par Jean Pauchard, le fils de Xavier, en 1956 et devient alors le fauteuil A56[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (fr + en) Henri Griffon et Jean-Claude Maugirard, « L'École française », les créateurs de meubles du XXe siècle, Paris/Paris, Industries françaises de l'ameublement / Hazan, , 204 p. (ISBN 2-9511868-3-5). Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
    catalogue de l'exposition au Centre Pompidou, janvier 2000

Liens externes[modifier | modifier le code]