Paris Motion Festival

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Paris Motion Festival
Image illustrative de l’article Paris Motion Festival
Type Festival, Salon automobile, Mobilité partagée
Pays Drapeau de la France France
Localisation Paris
Coordonnées 48° 49′ 51″ nord, 2° 17′ 12″ est
Commissaire Serge Gachot
Date de la première édition 2020
Organisateur(s) AMC Promotion
Hopscotch Groupe
Site web www.parismotionfestival.com

Le Paris Motion Festival est un ensemble de festivités consacré à l'automobile, la moto et la mobilité en général[1], qui comprend notamment le Mondial de l'automobile organisé à Paris depuis 1898.

Présentation[modifier | modifier le code]

En , la Plateforme de l'automobile (PFA) a dénoncé le contrat la liant à AMC Promotion, la société organisatrice du Mondial de l'automobile de Paris depuis plus de trente ans. Luc Chatel, président de la PFA, annonce vouloir trouver un partenaire qui soit un grand organisateur de salon au niveau mondial, pour l'adosser à AMC Promotion, et organiser ensemble le prochain Mondial de 2020[2].

Le , Luc Chatel et Frédéric Bedin (président du groupe Hopscotch) annoncent avoir signé un accord de partenariat pour l'organisation du salon parisien. Pour l'édition 2020, le Mondial se réorganise autour d'un triptyque[3] :

  • le Mondial Paris Motor Show avec le Mondial de l'automobile et le Mondial de la moto,
  • le Movin'On Paris, écosystème en faveur de la mobilité durable,
  • le Festival hors les murs, événements organisés hors du Parc des Expositions de la porte de Versailles[4] comme un dîner de prestige au Grand Palais ou des centres d'essais de véhicules (électriques, autonomes, nouvelles solutions de mobilité ...).

Juste avant l'ouverture du salon de Francfort 2019, où de nombreux constructeurs ont fait défection comme au salon de Genève en mars, les organisateurs annoncent la réorganisation[5] de la communication des différents événements autour de la mobilité sous le nom Paris Motion Festival, et la nomination de Serge Gachot comme commissaire du salon en remplacement de Jean-Claude Girot[6]. Le Paris Motion Festival emboîte le pas du salon de Genève qui se réorganise aussi pour son édition 2020 et ce recentre sur la mobilité.

Le Mondial Women et Mondial de la moto qui sont apparus lors de l'édition 2018 du Mondial Paris Motor Show sont reconduits[7] et intégrée au Mondial Paris Motor Show.

Au parc des expositions, le Mondial Paris Motor Show se recentre sur le pavillon 6 et les halls 5 et 4 et délaisse l'historique Pavillon 1[1]. Néanmoins, la première édition du Paris Motion Festival est bouleversée en raison de l'expansion de l'épidémie de maladie à coronavirus COVID-19 mettant à mal l'économie et les finances des constructeurs automobiles mondiaux. Ainsi, le Mondial de l'Automobile est annulé le [8].

Mondial Paris Motor Show[modifier | modifier le code]

Mondial de l'auto[modifier | modifier le code]

Pour l'édition 2018, le Mondial de l'auto de Paris évolue et revoit son organisation afin de conserver son statut de premier salon mondial automobile en termes de fréquentation (1 068 194 visiteurs pour cette édition[9]). La manifestation se concentre sur onze jours[10] au lieu de seize, et comprend deux week-ends au lieu de trois.

Pour l'édition 2020, le Mondial de l'auto devait se dérouler du 1er au pour le grand public et les 29 et étaient dédiés aux journées presse. Le salon n'ouvre pas ses portes en 2020, ce qui n'était pas arrivé depuis la Seconde Guerre mondiale, mais cette fois pour des raisons économiques, les constructeurs automobiles étant grandement impactés par le ralentissement économique dû à l'épidémie de maladie à coronavirus COVID-19 dans le monde.

L'annulation du Mondial 2020 a pour conséquence le licenciement de l'équipe organisatrice d'AMC Promotion en mai 2020 par les actionnaires d’Hopscotch et de la PFA[11].

Mondial de la moto[modifier | modifier le code]

Mondial de la Moto 2018

À partir de 2018, avec la création du Mondial Paris Motor Show, la moto fait son grand retour sur le salon parisien, comme de 1901 à 1986, avec un pavillon 3 qui lui est entièrement consacré, regroupant constructeurs et accessoiristes. En 2020, le Mondial de la moto devait quitter le Pavillon 3 et rejoindre le rez-de-chaussée du Pavillon 5[6] mais comme le Mondial de l'Automobile, il est annulé.

Movin’On Paris[modifier | modifier le code]

Le Mondial de la Mobilité crée en 2018 et remplacé par le Movin’On Paris[12].

Depuis 2017, le Sommet Movin'On (écosystème en faveur de l'écomobilité) crée en 1998 par Michelin, est organisé par C2 à Montréal et rassemble plus de 5 000 professionnels au Canada[13].

Le Movin’On Paris a pour objectif de présenter les nouveaux usages, acteurs et services de la mobilité en réunissant réunit les acteurs de la mobilité, de l’innovation, des pouvoirs publics, ainsi que diverses ONG[14].

Festival hors les murs[modifier | modifier le code]

Le Festival hors les murs, comme son nom l'indique, présente des événements organisés hors du Parc des expositions, dans la capitale, avec[12] :

  • des centres d’essais de véhicules et de nouvelles solutions de mobilités, avec un centre d'essais de véhicules électriques à Issy-les-Moulineaux[6] ;
  • des démonstrations de véhicules autonomes ;
  • un dîner de prestige au Grand Palais ;
  • un événement dédié à la formation et au recrutement dans l’automobile et la mobilité.

Mondial Women[modifier | modifier le code]

Le Mondial Women est un label pour la promotion du rôle des femmes dans l’automobile, la moto et la mobilité, associé aux organisations dans le domaine automobile tels que le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), le Conseil national des professions de l'automobile (CNPA) ou encore l'École supérieure des techniques aéronautiques et de construction automobile, et bien d'autres. Apparu en 2018, cet événement destiné aux femmes évolue dans le prolongement de la première édition[12].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jacques Chevalier, « Paris veut un Mondial de l'auto 2020 compact et qualitatif », Le Point,
  2. Alexandre Guillet, « Quand la PFA tacle AMC Promotion », L'Argus,
  3. « Mondial de Paris 2020 : Demandez le programme », Auto News,
  4. Catherine Leroy, « Paris Motion Festival : la nouvelle marque qui chapeaute le Mondial de l'Auto 2020 », JournalAuto,
  5. Miguel Medina, « Le Salon de l’Auto de Paris va changer de formule », Europe 1,
  6. a b et c Christophe Carignano, « Mondial de l’automobile : un monument qu’il faut réinventer », sur www.auto-infos.fr, (consulté le 21 février 2020)
  7. Christophe Da Silva, « Mondial de Paris 2020 : une édition qui envahit Paris », L'Automobile Magazine,
  8. L'automobile magazine : Le Mondial de Paris 2020 déjà annulé
  9. Mathieu Demeule, « Mondial Paris 2018: plus d'un million de visiteurs », Auto Plus,
  10. Matthieu Lauraux, « Mondial de l'Auto Paris 2018. Changement en profondeur pour 2018 », L'Argus,
  11. « L’annulation du Paris Motor Show entraine le licenciement de l’équipe d’AMC Promotion », sur www.autoactu.com (consulté le 12 mai 2020)
  12. a b et c Mathieu Demeule, « Mondial de Paris 2020 : dates, programme, infos pratiques... », Auto Plus,
  13. « Le Mondial de Paris 2020, vers un festival multi-événements », sur /www.mondial-paris.com,
  14. Justine Pérou, « Mondial de l'auto 2018 : la mobilité et la Tech prennent leur quartier », L'Argus,