Conseil national des professions de l'automobile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Conseil national des professions de l'automobile (CNPA) est une organisation patronale française fondée en 1902 sous le nom de Chambre syndicale du commerce de l'automobile (CSCA)[1], dont l'objet est de « défendre les intérets des entreprises de la distribution et des services de l’automobile en France[2] ». Elle entérine la scission avec les constructeurs, les deux acteurs de la filière étant jusqu'alors regroupés au sein de la Chambre Syndicale de l'Automobile et des Industries qui s'y rattachent.

Elle est l'une des trois chambres syndicales de l'automobile avec la Chambre Syndicale de l'Automobile et des Industries et la Chambre syndicale des constructeurs automobiles. En 1931, la Chambre Syndicale de l'Automobile et des Industries, présidée par André Citroën et la Chambre syndicale des constructeurs automobiles, présidée par Charles Petiet fusionnent.

La Chambre syndicale du commerce de l'automobile changera plusieurs fois de nom avant de devenir le Conseil national des professions de l'automobile en 1990[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Histoire - Site officiel
  2. Missions - Site officiel

Lien externe[modifier | modifier le code]