Papara (Tahiti)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Papara.

Papara
Papara (Tahiti)
Paysage.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Collectivité Polynésie française
Subdivision Îles du Vent
Île Tahiti
Maire
Mandat
Putai Taae
2015-2020
Code postal 98712
Code commune 98734
Démographie
Population
municipale
11 680 hab. (2017 en augmentation de 4,82 % par rapport à 2012)
Densité 126 hab./km2
Géographie
Coordonnées 17° 45′ 30″ sud, 149° 30′ 30″ ouest
Altitude Min. 0 m
Max. 1 638 m
Superficie 93 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

Voir la carte administrative de Polynésie française
City locator 14.svg
Papara

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

Voir la carte topographique de Polynésie française
City locator 14.svg
Papara

Papara est une commune de la Polynésie française du littoral sud-sud-ouest de Tahiti.

Géographie[modifier | modifier le code]

En rouge le territoire communal de Papara.

La commune de Papara possède le plus long littoral de Tahiti (plus d’une dizaine de kilomètres), et l’un des territoires les plus étendus ; elle a aussi l’une des densités les plus faibles de l’île.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Papara signifie mur de maturité : pa-para.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1983 février 1995
(décès)
Tuianu Le Gayic[1] Tahoeraa huiraatira Ancienne directrice d'école
Membre de l’Assemblée territoriale (1972 → 1995)
1995 mars 2001 Eugène Bessert Tahoeraa huiraatira  
mars 2001 septembre 2014[2]
(démis de ses fonctions)
Bruno Sandras Tahoeraa huiraatira[Note 1]
Hau Noa / UMP
 
septembre 2014[3] octobre 2015 Christelle Lehartel Tapura huiraatira Directrice d'école
octobre 2015[4],[5] en cours[6] Putai Taae Tapura huiraatira  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1971. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee, mais la loi relative à la démocratie de proximité du a, dans ses articles consacrés au recensement de la population, instauré des recensements de la population tous les cinq ans en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française, à Mayotte et dans les îles Wallis-et-Futuna, ce qui n’était pas le cas auparavant[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2002[8], les précédents recensements ont eu lieu en 1996, 1988, 1983, 1977 et 1971.

En 2017, la commune comptait 11 680 habitants[Note 2], en augmentation de 4,82 % par rapport à 2012

Évolution de la population  [ modifier ]
1971 1977 1983 1988 1996 2002 2007 2012 2017
2 4663 5264 7886 1997 9349 52310 61511 14311 680
Histogramme de l'évolution démographique

Sports[modifier | modifier le code]

  • Le golf Olivier Bréaud (le seul de Tahiti ; depuis 2008, un second a ouvert sur l’île sœur de Moorea)

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L’antique Marae de Mahaiatea, un édifice immense, véritable pyramide, bâtie par les Teva, haute de 15 mètres, et s’étendant sur plus d’un hectare
  • Le Pape Mato, une source d’eau pure, fraîche et limpide comme du cristal, célèbre à Tahiti
  • La plage de Taharuu
  • Le lagon de Papara
  • La cascade Opiriroa
  • La rivière Mateoro
  • Taharuu, la deuxième rivière de Tahiti, qui débouche sur une plage immense
  • Église catholique romaine Saint-Michel de Papara[10]
  • Église des Saints des derniers jours (Mormons)
  • Église des Adventiste du septième jour
  • Église de l’Église évangélique de Polynésie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Jusqu'en 2009.
  2. Population municipale légale en vigueur au , millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au , date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Commémoration de Mme Tuianu Legayic - Discours d’ouverture de Bruno Sandras, député-maire de Papara, 15 février 2011
  2. « Bruno Sandras démissionné de ses fonctions de maire Papara », sur Polynésie la 1ère,
  3. « Bruno Sandras raconte sa reconversion », sur DomTom News,
    « Suite à l’application de la peine d’inéligibilité du maire fraîchement réélu Bruno Sandras, Christelle Lehartel a été élue maire de Papara le vendredi 12 septembre. »
  4. « Putai Taae élu maire de Papara », sur Topoutremer,
  5. « Conseil municipal - Puta’i Ta’ae, élu maire de Papara », La Dépêche de Tahiti,‎ (lire en ligne)
  6. Démis de ses fonctions en mai 2019 après une condamnation judiciaire [1], son avocat dépose un recours qui suspend la révocation. [2]
  7. Titre V de la loi no 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité
  8. Décret no 2002-1405 du 2 décembre 2002 fixant la date et les conditions dans lesquelles sera exécuté le recensement général de la population de Polynésie française en 2002, publié au JORF du .
  9. pour les années 1983, 1988, 1996, 2002, 2007, 2012 et 2017
  10. « Eglise Saint-Michel de Papara - Tahiti Heritage », sur tahitiheritage.pf (consulté le 23 janvier 2018)