Bruno Sandras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bruno Sandras
Fonctions
Député de la 2e circonscription de la Polynésie française

(4 ans, 11 mois et 30 jours)
Élection 17 juin 2007
Législature XIIIe
Prédécesseur Béatrice Vernaudon (UMP)
Successeur Jonas Tahuaitu
Maire de Papara

(14 ans, 7 mois et 11 jours)
Successeur Putai Taae
Conseiller à l'Assemblée de la Polynésie française
En fonction depuis
Biographie
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Papeete (Polynésie française)
Nationalité Française
Parti politique UMP

Bruno Sandras, né le à Papeete, est un homme politique de Polynésie française.
Longtemps membre du parti Tahoeraa huiraatira, il le quitte le [1] et créé son propre parti, Ia Hau Noa, en .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est maire de Papara, a été membre de l'Assemblée de la Polynésie française (circonscription des îles du Vent) et du gouvernement de Polynésie française ; il fut député à l'Assemblée nationale pour la 2e circonscription de Polynésie (Est) durant la XIIIe législature, de 2007 à 2012.

En , il fut condamné par la CTC à rembourser la somme de 27,6 millions de francs CFP (conjointement et solidairement avec Gaston Flosse), pour le volet financier d'une affaire d'emplois fictifs[2].

En , il fut condamné à trois mois de prison avec sursis et trois ans d'interdiction d'exercer une fonction publique pour détournement de fonds publics et prise illégale d'intérêts, ainsi que de rembourser 4 296 000€ solidairement avec 56 autres condamnés dans le volet pénal de cette affaire d'emplois fictifs[3].

Associations[modifier | modifier le code]

  • 1995/2000 - secrétaire général du syndicat A tia i mua
  • 1999/2000 - président du Conseil économique social et culturel de Polynésie française
  • 2000/2001 - président de l'AS Tamarii Papara

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

  • depuis 2001 : Maire de Papara

Mandats et fonctions à l'APF[modifier | modifier le code]

  •  : élu Conseiller à l'Assemblée de la Polynésie française.* Élu le représentant à l'Assemblée de la Polynésie française (début du mandat : 03.06.04 (arrêté no 27/2004/APF/SG du 03.06.04.)
  • Opte pour les fonctions de membre du gouvernement le 02.11.04.
  • Proclamé représentant à l'Assemblée de la Polynésie française le 23.02.05 par arrêté 029/2005/APF/SG à la suite de l'option de M. Michel Buillard qui renonce à sa qualité de représentant.

Gouvernement de Polynésie française[modifier | modifier le code]

  •  : ministre des Transports et de l'Énergie.
  •  : ministre de l'Environnement et des Transports, chargé de la sécurité routière et de la ville.
  •  : ministre de l'Environnement, des transports, chargé de la sécurité routière, à la suite de la motion de censure du gouvernement Temaru votée le 9 octobre 2004.
  •  : vote de la motion de censure du gouvernement Flosse.

Mandats nationaux[modifier | modifier le code]

Bruno Sandras est élu député député de la 2e circonscription de Polynésie française le , avec 56,96 % des voix.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lesnouvelles.pf/fenua/politique/2230-sandras-demissionne-dutahoeraa.html
  2. « La Dépêche de Tahiti / actu.fr », sur La Dépêche de Tahiti (consulté le ).
  3. 2011 AFP, « Polynésie: Gaston Flosse condamné à quatre ans ferme pour des emplois fictifs », 20 minutes,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]