Panthera tigris soloensis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Panthera tigris soloensis est une sous-espèce éteinte du tigre découverte sur l'île de Java. Panthera tigris soloensis, qui vivait durant le Pléistocène, constitue une forme intermédiaire avant le Tigre de Java (Panthera tigris sondaica).

Découverte[modifier | modifier le code]

Koenigswald décrit ce tigre sous le nom Felis soloensis. Le nom scientifique deviendra Panthera tigris soloensis lorsqu'elle sera reconnue comme une sous-espèce[1].

Panthera tigris soloensis fait partie de la faune de Ngandong, d'endémisme élevé[2]. Des fossiles ont été retrouvés à Ngandong[2], à Sambungmacan dans le Java central[3] et à Punung[4]. Panthera tigris soloensis est décrit comme ayant une taille proche du Tigre du Bengale (Panthera tigris tigris) et du Tigre de Sibérie (Panthera tigris altaica)[4]. La quatrième prémolaire (P4) est décrite comme étroite et la première molaire (M1) comme longue et large ; par ailleurs, Panthera tigris soloensis avait l'occiput étroit, tout comme le Tigre de Java actuel[4].

Plusieurs formes de tigre, considérées comme des sous-espèces éteintes, ont été découvertes. Panthera tigris soloensis est considéré comme l'une des formes les plus proches du Tigre de Java, qui aurait évolué depuis Panthera tigris oxygnatha (1,6 millions d'années[4]) puis Panthera tigris trinilensis (700 000 ans à 1,3 millions d'années[4])[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Leo Daniel Brongersma, « Notes on some recent and fossil cats, chiefly from the Malay Archipelago », Zoologische Mededelingen, vol. 18,‎ , p. 1–89 (lire en ligne)
  2. a et b (en) Scott Elias et Cary Mock, Encyclopedia of Quaternary Science, Newnes, , 3888 p. (lire en ligne)
  3. (en) Truman Simanjuntak, Bagyo Prasetyo et Retno Handini, Sangiran: Man, Culture, and Environment in Pleistocene Times : Proceedings of the International Colloquium on Sangiran, Solo-Indonesia, 21st-24th September 1998, Yayasan Obor Indonesia, , 442 p. (lire en ligne)
  4. a, b, c, d et e (en) Ronald Tilson et Philip J. Nyhus, Tigers of the World : The Science, Politics and Conservation of Panthera tigris, Academic Press, coll. « Noyes Series in Animal Behavior, Ecology, Conservation, and Management », , 552 p. (ISBN 9780080947518, lire en ligne)
  5. (en) Peter Boomgaard, Frontiers of Fear : Tigers and People in the Malay World, 1600-1950, Presses universitaires de Yale, , 306 p. (ISBN 9780300127591, lire en ligne), p. 37

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Leo Daniel Brongersma, « Notes on some recent and fossil cats, chiefly from the Malay Archipelago », Zoologische Mededelingen, vol. 18,‎ , p. 1–89 (lire en ligne)
  • (en) Leo Daniel Brongersma, « Notes on fossil and prehistoric remains of “Felidae” from Java and Sumatra », Comptes Rendus du XIIe Congrès Internacional de Zoologie (Lisboa, 1935),‎ , p. 1855–1865
  • (en) Helmut Hemmer, « Fossil mammals of Java. II. Zur Fossilgeschichte des Tigers (Panthera tigris (L.)) in Java », Koninklijke Nederlandse Akademie van Wetenschappen, vol. B.74, no 1,‎ , p. 35–52