Panthera tigris oxygnatha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Panthera tigris oxygnatha est une sous-espèce éteinte du tigre découverte sur l'île de Java lors des fouilles menées par Eugène Dubois au XIXe siècle. Panthera tigris oxygnatha constitue une forme intermédiaire avant le Tigre de Java (Panthera tigris sondaica).

Découverte[modifier | modifier le code]

Eugène Dubois découvre sur le site de Kedung Brubus dans le Java oriental[1]. Ce fossile fait à présent partie de la collection Dubois située à Leyde dans les Pays-Bas[2]. Felis oxygnatha est décrit en 1908, avec deux autres félins Felis trinilensis (qui deviendra Panthera tigris trinilensis) et Felis microgale (qui deviendra Prionailurus bengalensis)[3]. Le nom scientifique deviendra Panthera tigris trinilensis lorsqu'elle sera reconnue comme une sous-espèce[1].

Panthera tigris oxygnatha fait partie de la faune de Kedung Brubus, d'endémisme élevé[2]. Des fossiles ont également été retrouvés à Sangiran, sur l'île de Sumatra[4]. Il vivait il y a 1,6 millions d'années[4]. Il est décrit comme ayant une taille proche du tigre et du lion, avec un menton plus pointu, proche de celui de l'once[5]. Les prémolaires et les molaires sont décrites comme étroites et de haute couronne[4].

Plusieurs formes de tigre, considérées comme des sous-espèces éteintes, ont été découvertes[1]. Panthera tigris oxygnatha est considéré comme la forme la plus ancienne, qui aurait évolué vers Panthera tigris trinilensis puis Panthera tigris soloensis pour devenir le Tigre de Java (Panthera tigris sondaica)[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Paul C.H. Albers et John de Vos, Through Eugène Dubois' Eyes : Stills of a Turbulent Life, Brill, , 185 p. (ISBN 9789004183001, lire en ligne)
  2. a et b (en) Scott Elias et Cary Mock, Encyclopedia of Quaternary Science, Newnes, , 3888 p. (lire en ligne)
  3. (en) Leo Daniel Brongersma, « Notes on some recent and fossil cats, chiefly from the Malay Archipelago », Zoologische Mededelingen, vol. 18,‎ , p. 1–89 (lire en ligne)
  4. a, b et c (en) Ronald Tilson et Philip J. Nyhus, Tigers of the World : The Science, Politics and Conservation of Panthera tigris, Academic Press, coll. « Noyes Series in Animal Behavior, Ecology, Conservation, and Management », , 552 p. (ISBN 9780080947518, lire en ligne)
  5. J. Deniker, « L'Âge géologique de la faune de Trinil », L'Anthropologie, Paris, Masson/Elsevier, vol. 20, no 1,‎ , p. 377 (ISSN 0003-5521, lire en ligne)
  6. (en) Peter Boomgaard, Frontiers of Fear : Tigers and People in the Malay World, 1600-1950, Presses universitaires de Yale, , 306 p. (ISBN 9780300127591, lire en ligne), p. 37

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Leo Daniel Brongersma, « Notes on some recent and fossil cats, chiefly from the Malay Archipelago », Zoologische Mededelingen, vol. 18,‎ , p. 1–89 (lire en ligne)
  • (en) Leo Daniel Brongersma, « Notes on fossil and prehistoric remains of “Felidae” from Java and Sumatra », Comptes Rendus du XIIe Congrès Internacional de Zoologie (Lisboa, 1935),‎ , p. 1855–1865
  • (en) Helmut Hemmer, « Fossil mammals of Java. II. Zur Fossilgeschichte des Tigers (Panthera tigris (L.)) in Java », Koninklijke Nederlandse Akademie van Wetenschappen, vol. B.74, no 1,‎ , p. 35–52