Paliques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dans la mythologie grecque, les Paliques sont des dieux jumeaux faisant l'objet d'un culte chthonien dans la Sicile antique. Ils sont les fils de la nymphe Thalie et selon différentes légendes, de Zeus, d'Héphaïstos ou d'Adranos.

Macrobe en fait mention dans ses Saturnales (livre V, 19, 15-31).

Sanctuaire des Paliques en Sicile[modifier | modifier le code]

Un sanctuaire des dieux Paliques se trouvait en Sicile orientale, sur le territoire de l'actuelle commune de Mineo, au lieu-dit Rocchicella. À proximité immédiate, le chef Doukétios fonda en 453 av. J.-C. la cité de Palikè, qui fut la capitale éphémère du koinon des Sicules établi par Doukétios.

Le culte des Paliques se tenait sur les rives du petit lac de Naftia, aujourd'hui disparu, d'où s'élevaient des vapeurs méphitiques. Il comprenait des rites de divination et d'ordalie.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Meurant, Les Paliques, dieux jumeaux siciliens, Peeters, « Bibliothèque des Cahiers de l'institut de linguistique de Louvain », 1998. [extraits]
  • (it) N. Cusumano, « Ordalia e Soteria nella Sicilia antica. I Palici in Mythos », Rivista di Storia delle religioni, 2, p. 9-186, 1990.
  • (it) Laura Maniscalco (a cura di), Il santuario dei Palici. Un centro di culto nella Valle del Margi, Palerme, 2008.
  • (it) Laura Maniscalco, Alla scoperta della terra dei Siculi. Il santuario dei Palici nell'area archeologica di Rocchicella, Palerme, 2009.
  • (en) Brian E. McConnell and Laura Maniscalco, « The Sanctuary of the Divine Palikoi (Rocchicella di Mineo, Sicily). Fieldwork from 1995 to 2001 », American Journal of Archaeology, 107, 2003, p. 145-180.