Aller au contenu

Owen Simonin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Owen Simonin

Informations
Genre Entrepreneur, influenceur, conférencier
Nom de naissance Owen Simonin
Naissance Bastia
Nationalité Français
Vidéos populaires https://www.youtube.com/watch?v=L4-uBHMcHus
Nombre d'abonnés 660 000 (Avril 2024)
Site internet https://hasheur.com/
Chaîne Chaîne YouTube

Owen Simonin, né le à Bastia, plus connu sous le pseudonyme Hasheur, est un entrepreneur, influenceur et conférencier français spécialisé dans les technologies de la blockchain et des cryptomonnaies.

Biographie[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

En 2015, il passe un baccalauréat scientifique, intègre le programme BBA de l’EDHEC, à Lille et, en 2017, l’Université de Dayton, aux États-Unis[réf. nécessaire].

Carrière[modifier | modifier le code]

Dès ses 14 ans, Owen manifeste des envies d’entreprendre et monte un serveur Minecraft (MVWild)[1] qui atteindra les 120000 joueurs[2] après quelques années (serveur fermé le 23 décembre 2023[3]).

En 2016, il crée la chaîne YouTube « Hasheur » sur laquelle il vulgarise les technologies de la blockchain et des cryptomonnaies.

En mai 2017, il fonde sa première entreprise, Just Mining, renommée Meria en décembre 2022.

En 2018, il co-fonde Deskoin, plateforme d’échange de cryptomonnaies françaises, qui devient en 2019 partenaire de l’éditeur de logiciel Global POS[4].

En 2019, il fonde la HashConsulting, une agence de conseil et de communication axée sur la blockchain. Elle accompagnera notamment des grands groupes comme Lacoste ou Renault dans leur transition vers le web3[5][source insuffisante].

En 2021, ses deux sociétés Meria (ex Just Mining) et Deskoin sont enregistrées comme Prestataire de Services sur les Actifs Numériques (PSAN) auprès de l'Autorité des marchés financiers (France)[6].

Depuis 2021, il anime l’émission « Les Pros de Crypto »[7] sur BFM Business.

Contributions publiques[modifier | modifier le code]

Fin 2017, il diffuse une vidéo, « l’arnaque du siècle »[8] pour dénoncer BitConnect, une pyramide de ponzi qui s’effondre quelques mois plus tard[9]. Quelques mois plus tard, en février 2018, il interpelle le ministre des finances, Bruno Lemaire, pour le corriger à la suite d'une interview maladroite sur les cryptomonnaies[10].

En 2023, il contribue au débat autour de la loi sur les influenceurs et sera entendu par le Sénat[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les influenceurs à suivre pour tout comprendre aux cryptos », sur Les Echos Start, (consulté le )
  2. (en) Nicolas Impellizzeri, « Qui est Hasheur, le célèbre youtubeur français ? », sur Cryptoast, (consulté le )
  3. MrWarranty, « Maintenance »,
  4. (en) « France: 25,000 Major Retail Stores to Accept Bitcoin in 2020 », sur Cointelegraph (consulté le )
  5. Victor Tamer, « Acteurs du web3 : Hash Consulting, l'ascension d'une agence marketing Web3 à la croisée de la tradition et de la révolution », sur BeinCrypto France, (consulté le )
  6. « La plateforme Just Mining obtient l'enregistrement PSAN auprès de l'AMF », sur Cryptoast, (consulté le )
  7. « BFM Crypto, les Pros avec Guillaume Sommerer - Replay BFM Business », sur BFM BUSINESS (consulté le )
  8. « Hasheur, le youtubeur qui met le bitcoin à la portée de tous », sur BFM BUSINESS (consulté le )
  9. Gregory RAYMOND, « Hasheur, le youtubeur touche-à-tout qui joue les VRP du Bitcoin », sur Capital.fr, (consulté le )
  10. Gregory RAYMOND, « Bitcoin : Bruno Le Maire enchaîne les erreurs factuelles », sur Capital.fr, (consulté le )
  11. « Proposition de loi visant à encadrer l'influence commerciale et à lutter contre les dérives des influenceurs sur les réseaux sociaux », sur Sénat (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]