Otto Wegener

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Otto.
Otto Wegener
Otto Wegener autoportrait.jpg

Autoportrait sur son balcon.

Naissance
Décès
(à 75 ans)
Paris
Nationalité
Activité
Distinctions

Otto Wegener ( à Helsingborg - à Paris) est un photographe d'origine suédoise ayant exercé à Paris à partir de 1867.

Trois logos utilisés au fil des ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Otto Wegener est né en Suède à Helsingborg. Il s'installe à Paris en 1867 où il ouvre un studio photographique quelques années plus tard au no 3 place de la Madeleine. Il obtient vite une réputation de photographe mondain, se spécialisant dans les portraits de personnalités de la culture et du spectacle. Il signe ses photos du nom OTTO, en lettres d'or, comme l'enseigne qui brille au 6e étage de l'immeuble au-dessus de son studio[1].

Il a enseigné la photographie au prince Eugène de Suède et a eu comme assistant Edward Steichen. Il est célèbre pour ses photos d'Isadora Duncan, de Marcel Proust[2] dont il était l'ami, et de Paul Verlaine[3].

Il participe à de nombreuses expositions en France et à l'étranger. Le 23 février 1916, un incendie dans son atelier cause des dégâts assez importants[4]. Wegener connaissait le photographe Eugène Pirou (mort en 1909) mais n'a jamais été commercialement associé avec lui. La confusion qui existe à ce sujet est due aux frères Georges et Oscar Mascret qui ont frauduleusement utilisé le nom de Pirou après sa mort et, après celle de Wegener, ont vendu leurs photos sur des cartons marqués « Otto et Pirou, 3 place de la Madeleine »[5].

Il obtient des médailles lors d'expositions et concours mais n'en fait pas mention sur ses cartons. Il produit principalement des photos au format cabinet (14,5 par 10 cm) et plus grand format, mais assez peu au format carte de visite.

Il a trois fils, dont Maurice Otto Wegener[6] qui meurt en 1918[7].

Otto Wegener meurt le 4 février 1924 à son domicile, 13 rue de Miromesnil. Il est inhumé le 7 février au cimetière du Père-Lachaise[8]. En 2002, sa concession étant arrivée à expiration, sa tombe est supprimée et ses restes sont orientés vers l'ossuaire[9].

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il aurait occupé 4 étages dans cet immeuble. (en) Otto Wegener sur le site Rittsel.weebly.com
  2. Il est l'auteur méconnu de la photo iconique de Marcel Proust, la tête légèrement penchée et l'index appuyé sur la joue.
  3. Verlaine pose en 1893 pour préparer sa candidature à l'Académie française. Il porte sa célèbre écharpe de chez Charvet.
  4. Le Figaro, 24 février 1916
  5. Camille Blot-Wellens, « Eugène Pirou, portraitiste de la Belle Époque », in Revue de la Bibliothèque nationale de France, n° 50, 24 septembre 2015, p. 87-93.
  6. Né vers 1875, Maurice Otto Wegener meurt « d"épuisement dû à la guerre », il avait dessiné des figures du Tarot égyptien dans le livre de Pierre René Falconnier paru en 1896 Les XXII lames hermétiques du Tarot divinatoire (site : [1]).
  7. Cf. Le Temps, 11 avril 1918, p. 4, [2]
  8. Le Figaro, 6 février 1924
  9. Informations obtenues auprès des services du Père-Lachaise.
  10. Georges Cattaui (n°67, dans Proust, documents iconographiques, Pierre Cailler éditeur, 1956) l'attribue à Henri Martinie (né en 1885 !), mais il est indiscutable qu'elle fait partie de la même série de poses que celle qui figure sur un carton Otto Wegener, même chaise, mêmes vêtements, même mèche sur le front.