Olivier Poncet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poncet.

Olivier Poncet est un historien français né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Olivier Poncet naît le [1].

Sorti major de l’École nationale des chartes en 1993 avec une thèse dédiée à Pomponne de Bellièvre, il entre à l’École nationale du patrimoine (promotion Hubert Robert, 1993), avant d'être membre de l’École française de Rome (1995-1998) et docteur en histoire de l’université de Paris-Sorbonne (1998)[2].

D’abord conservateur du patrimoine, il travaille aux Archives départementales du Pas-de-Calais (1994-1995) puis aux Archives nationales (2000-2004), département de la communication puis section des archives privées[3].

En 2004, il est nommé professeur à la chaire « Institutions, archives, diplomatique de la période moderne » de l’École des chartes. Il a également enseigné à l’École des hautes études en sciences sociales (2004-2006).

Il étudie particulièrement les institutions de la France et de la papauté à l’époque moderne, ainsi que l’histoire de l’écrit dans l'Occident moderne. Il est l’auteur de très nombreux articles scientifiques et communications à des colloques.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Pomponne de Bellièvre (1529-1607), un homme d’État au temps des Guerres de religion, Paris, École des chartes, 1998, 490 p., préf. de Bernard Barbiche (ISBN 2-900791-16-2)
  • Les entreprises éditoriales liées aux archives du Saint-Siège : histoire et bibliographie, 1880-2000, Rome, École française de Rome, 2003, IX-431 p., préf. de Lucie Fossier (ISBN 2-7283-0667-2) 1
  • Offices et papauté, XIVe – XVIIe siècles : charges, hommes, destins, Rome, École française de Rome, 2005, 1049 p. (direction, avec A. Jamme) (ISBN 2-7283-0694-X) 2
  • La nonciature de France (1819-1904) et ses archives, Cité du Vatican, Archivio segreto Vaticano, 2006, préf. de Philippe Boutry, XIV-358 p.
  • Gli archivi della Santa Sede e la storia di Francia, Viterbe, Sette Città, 2006, 280 p. (ISBN 978-88-7853-069-0) (direction, avec G. Pizzorusso et M. Sanfilippo)
  • Offices, écrit et papauté XIIIe – XVIIe siècles, Rome, École française de Rome, 2007, 951 p. (direction, avec A. Jamme)
  • La prise de décision en France (1525-1559) : recherches sur la réalité du pouvoir royal ou princier à la Renaissance, Paris, École des chartes, 2008, 208 p. (direction, avec R. Claerr)
  • Une histoire de la mémoire judiciaire de l'Antiquité à nos jours, École des chartes, 2009, 418 p. (direction, avec I. Storez-Brancourt)
  • Juger le faux (Moyen Âge-Temps modernes), Paris, École des chartes, 2011, 262 p. (direction)
  • La France et le pouvoir pontifical (1595-1661). L'esprit des institutions, Rome, École française de Rome, 2011, 966 p.
  • Mazarin l'Italien, Tallandier, 2018, 287 p.

Prix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]