Odette Jasse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Odette Jasse
Naissance
Saint-Victoret (France)
Décès
Marseille (France)
Nationalité Française
Domaines Astronomie, mathématiques, physique
Institutions Observatoire de Marseille
Formation Faculté des sciences de Marseille

Odette Jasse (Saint-Victoret – Marseille ) est une astronome française. Elle mène une carrière scientifique et administrative à l'Observatoire de Marseille.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa mère est institutrice et son père inspecteur des Douanes. Odette Jasse fait ses études au lycée de jeunes filles de Marseille[1], puis à la faculté des sciences. Licenciée ès sciences mathématiques et physique, elle entre en 1920 à l'observatoire de Marseille en qualité de stagiaire.

Elle y réalise l'observation de petites planètes et des occultations d’Aldébaran par la lune, et photographie des comètes[2].

Faisant fonction d’aide astronome depuis 1924, elle est nommée officiellement à cette fonction en 1927, après l’obtention de son diplôme d'études supérieures de physique, pour lequel elle effectue des recherches de spectroscopie au laboratoire d’Henri Buisson[3].

Secrétaire de la commission météorologique départementale des Bouches-du-Rhône, elle est chargée de la publication de son bulletin annuel, avec la collaboration de Marie-Louise Achard, employée aux écritures et aux observations météorologiques[2].

Pendant 24 ans, Odette Jasse est également secrétaire de rédaction du Journal des Observateurs, publication internationale fondée en 1915 à Marseille pour remplacer la revue allemande Astronomische Nachrichten. À partir de 1934, elle assume aussi l’administration de l'Observatoire. Toutes ces tâches administratives ne lui laissent jamais le temps de passer son doctorat ès sciences[4].

Après la mort prématurée d'Odette Jasse, Marie-Louise Achard la remplace à l'administration de l’observatoire[3].

Hommages[modifier | modifier le code]

Une rue du 15e arrondissement de Marseille porte son nom[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Futur Lycée Montgrand.
  2. a et b Renée Dray-Bensousan, Hélène Échinard, Catherine Marand-Fouquet et Éliane Richard, Dictionnaire des Marseillaises, vol. 1, Éditions Gaussen – Association Les Femmes et la Ville, , 400 p. (ISBN 978-2-35698-049-6).
  3. a et b Philippe Véron (en), « Dictionnaire des Astronomes Français 1850-1950 » [PDF], sur Observatoire de Haute-Provence, mise à jour : 27 septembre 2016 (consulté le 25 juillet 2018)
  4. Jean Bosler, « Nécrologie d’Odette Jasse » [PDF], sur Astronomy Abstract Service,
  5. « Carte des rues de Marseille au féminin »