Nyanga (Gabon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nyanga
Nyanga (Gabon)
Administration
Pays Drapeau du Gabon Gabon
Chef-lieu Tchibanga
Démographie
Population 52 854 hab. (2013)
Densité 2,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 3° 00′ 00″ sud, 11° 00′ 00″ est
Superficie 2 128 500 ha = 21 285 km2

La Nyanga est l'une des provinces côtières du Gabon à l'est du Golfe atlantique de Guinée, la plus méridionale des trois. Son chef-lieu est Tchibanga.

Elle possède des ressources naturelles dont les plus importantes sont le pétrole et le gaz[1], le fer de Dourekiki, le marbre de Doussiégoussou longtemps exploité par les Yougoslaves, ainsi qu'une immense forêt aux essences prisées comme l'okoumé, le moabi, le bilinga, le padouk... outre sa faune et ses richesses halieutiques.

La région, qui compte 52 854 habitants en 2013[2], est peuplée à 60 % de Punu(s), à 30 % de Balumbus ou Lumbou(s), à 5 % de Vili(s) et de Voungou(s) complétés par d'autres ethnies.

Ecusson de la province de la NYANGA (G5) - version 2018
Écusson de la province de la NYANGA (G5) dans une version de 2018

Géographie[modifier | modifier le code]

La province de la Nyanga est située au sud du pays, frontalière de la République du Congo.

Provinces et départements limitrophes de la Nyanga
Ogooué-Maritime Ngounié
Golfe de Guinée Nyanga Drapeau de la république du Congo Niari
Drapeau de la république du Congo Kouilou

Administration[modifier | modifier le code]

Départements de la Nyanga
Départements de la Nyanga

La gouverneure de la province depuis 2018 est Madame Christiane Leckat (ou Léckat), mère diplômée de trois enfants, née le 15 octobre 1964[3].

Les six départements constitutifs de la Nyanga sont :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le pétrole est exploité par les sociétés "Perenco", "Maurel & Prom", "Vaalco" dans la zone de Mayumba.
  2. Résultats globaux du recensement général de la population et des logements de 2013 du Gabon (RGPL-2013), Libreville, "Direction générale de la statistique", (lire en ligne), p. 6, tableau 4.
  3. « Trois femmes nommées Gouverneurs de province », sur agpgabon.ga, .

Source[modifier | modifier le code]