Nusantara (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nusantara
Blason de Nusantara
Administration
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Province Territoire spécial de la nouvelle capitale
Démographie
Gentilé Nusantarais(e)[réf. nécessaire]
hab. (2022)
Géographie
Coordonnées 1° 03′ 40″ sud, 116° 40′ 50″ est
Île Bornéo
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Indonésie
Voir sur la carte administrative d'Indonésie
Nusantara
Géolocalisation sur la carte : Kalimantan
Voir sur la carte administrative de Kalimantan
Nusantara

Nusantara (littéralement « Archipel » en indonésien[1]) est une cité-province d'Indonésie en construction, située sur la côte orientale de Bornéo. Elle est prévue pour remplacer Jakarta en tant que capitale de l'archipel en 2024. Son nom fait référence à Nusantara, le nom sous lequel les Indonésiens désignent leur archipel.

Historique du projet[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

Le développement urbain très rapide de Jakarta devient un problème majeur au cours des années 2010. La capitale accueille plus de dix millions d'habitants à l'intérieur de ses limites administratives. Mais l'aire urbaine, appelée Jabodetabek, dépasse les trente millions d'habitants au cours de cette décennie[2].

La métropole javanaise est ainsi engorgée et très polluée. Mais, surtout, la demande en eau crée un prélèvement massif des nappes phréatiques, l'imperméabilisation du sol empêche l'infiltration et le poids des gratte-ciel accroît les charges pesant sur le sol de Jakarta. Du fait de ces paramètres, la ville s'enfonce environ de vingt-cinq centimètres par an et une part notable de l'espace urbain est désormais située sous le niveau de la mer[3],[4],[5].

Pour l'universitaire François Gemenne, c’est la première fois que le réchauffement climatique est explicitement invoqué pour justifier le déplacement d’une capitale, même si par le passé les motifs environnementaux ont déjà été invoqués. L’artificialisation des sols et les choix d’aménagement au niveau local expliquent également la situation[6].

Décision[modifier | modifier le code]

Photographie de deux hommes debout devant un paysage de collines déboisées.
Joko Widodo visitant le site de la future capitale en décembre 2019.

Le président Joko Widodo décide en 2019 de déplacer la capitale dans une ville nouvelle créée à l'est de Kalimantan. Le projet est alors évalué à 35 milliards de dollars américains[7].

Sur les neuf partis politiques siégeant au Conseil représentatif du peuple, huit approuvent le projet et un s'y oppose[Lesquels ?], selon la présidente de la Chambre Puan Maharani[1].

Chantier[modifier | modifier le code]

Rassemblement circulaire de plusieurs dizaines de personnes autour d'un pavage au milieu d'une végétation tropicale. En fond, les mots TITIK NOL.
La création du point zéro le 14 mars 2022.

Le chantier est censé démarrer en , mais la pandémie de Covid-19 retarde le démarrage des travaux[8]. Le développement de la cité doit ensuite se poursuivre jusqu'en 2045[1].

Le nouveau palais présidentiel est l'objet d'un concours remporté par Nyoman Nuarta, un artiste balinais originaire de Tabanan[5].

Localisation et toponymie[modifier | modifier le code]

La ville nouvelle de Nusantara est située à peu de distance de la côte orientale de Kalimantan, la partie indonésienne de l'île de Bornéo, au nord de Balikpapan et au sud-ouest de Samarinda[9]. Une des raisons de cet emplacement est la proximité du centre géographique de l'Indonésie[8].

Le site de Palangka Raya est initialement choisi, dès l'époque de Soeharto[8].

Le nom « Nusantara », qui désigne en javanais l'archipel indonésien, est choisi parmi 80 propositions par le président Joko Widodo et validé par le Conseil représentatif du peuple[3]. Le nom est confirmé le par Suharso Monoarfa (en), ministre de la Planification territoriale nationale[7],[10].

Gouvernance[modifier | modifier le code]

Nusantara est implantée dans la province de Kalimantan oriental, sur les kabupaten de Penajam Paser du Nord et Kutai Kertanegara[11].

La nouvelle cité est prévue pour avoir le rang de province, dont le gouverneur aura un rang égal à celui d'un ministre[12].

La superficie totale de la nouvelle capitale est de 256 143 hectares, et la ville est prévue pour héberger environ cinq millions d'habitants à terme[1].

Critiques[modifier | modifier le code]

Les critiques[Lesquelles ?] affirment que la loi établissant le transfert de capitale a été adoptée à la hâte. La quasi-absence de consultation publique et d'étude d'impact environnemental est également pointée comme une faiblesse du projet[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Masrur Jamaluddin et Hannah Ryan, « Indonesia names new capital, approving shift from Jakarta », CNN,‎ (lire en ligne).
  2. (en) « Countries With A Smaller Population Than Jabodetabek », Wowshack, (consulté le ).
  3. a et b Rebecca Ratcliffe, « Indonesia names new capital Nusantara, replacing sinking Jakarta », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne).
  4. (en) « Jakarta, Indonesia Population », Population Stat (consulté le ).
  5. a et b (en) Mathias Hariyadi, « Nusantara to be Indonesia’s new capital », AsiaNews (en),‎ (lire en ligne).
  6. « De Jakarta à Nusantara, la future capitale de l’Indonésie », sur geoconfluences.ens-lyon.fr, (consulté le ).
  7. a et b (en) « Indonesia names new capital Nusantara », The Vibes,‎ (lire en ligne).
  8. a b et c (en) James Clark, « Nusantara – New Capital City of Indonesia », Future Southeast Asia,‎ (lire en ligne).
  9. Erwida Maulia et Ismi Damayanti, « Indonesia names new capital “Nusantara” as parliament approves shift », Nikkei,‎ (lire en ligne).
  10. « La nouvelle capitale d'Indonésie s'appellera Nusantara », RFI, .
  11. (en) Xinhua, « New Indonesian capital to be called Nusantara », The Star,‎ (lire en ligne).
  12. a et b (en) Reuters, « Indonesia to change Jakarta as capital, names “Nusantara” as replacement », Al-Arabiya,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]