Nouveaux Fauves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'expression « Nouveaux Fauves » désigne un groupe d'artistes qui, au début des années 1980, en Allemagne et en Autriche, ont développé une peinture violente, insouciante et hédoniste.

Ils ont reçu cette appellation en référence aux Fauves français qui, à Paris au tout début du XXe siècle, ont développé une peinture excitante visuellement.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cet épisode de l'histoire de l'art s'ouvre en réaction aux directions prises alors par le minimalisme et par l'art conceptuel, mouvements qui privilégiaient l'idée au regard et qui adoptaient une démarche souvent théorique. En opposition à ces courants, mais aussi dans un élan de révolte contre la bourgeoisie, à Berlin, à Cologne, à Hambourg et, un peu plus tard, aussi en Autriche, de jeunes artistes renouent avec un style de peinture dont on avait annoncé depuis longtemps la fin.

Avec les Nouveaux Fauves, la joie apparaît sur les toiles, avec des formats souvent énormes couverts de coups de brosse sauvages. Les travaux sont tout à la fois expressifs, figuratifs, grandioses, détaillés, abstraits, ressemblant à la BD, pleins de citations et de références à l'histoire de l'art ou à des sentiments intimes comme la sexualité et la peur.

La question de la figuration ou de l'abstraction ne se pose pas ; les artistes changent de style. Cette nouvelle peinture n'a pas un style unique et commun, la méthode des protagonistes consiste à n'avoir pas de style conscient ; en opposition avec l'avant-garde intellectuelle qui prédomine à cette époque dans l'art, il n'y a pas de programme, pas de théorie et aucun commentaire explicatif. Seul l'instant compte.

Au début des années 1980, la recherche constante de visions, la recherche du nouveau, trouve une fin provisoire. Le présent redevient décisif pour la décennie entière. En cela les Nouveaux Fauves ont été symptomatiques de l'histoire : le postmodernisme était à ses débuts.

À la même époque sont apparues des tendances comparables en Italie (transavanguardia), aux États-Unis (bad painting) et en France (figuration libre).

Principaux représentants[modifier | modifier le code]

Allemagne[modifier | modifier le code]

Autriche[modifier | modifier le code]


Suisse[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]