Albert Oehlen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Albert Oehlen
Defaut 2.svg
Naissance
Nationalité
Activités

Albert Oehlen, né en 1954 à Krefeld en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, est un peintre allemand, dont l'œuvre se rattache au courant néo-expressionniste allemand, appelé aussi les « Nouveaux Fauves ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Albert Oehlen (frère de Markus Oehlen) étudie avec Sigmar Polke à Hambourg dans les années 1970 et apparaît sur la scène de l'art contemporain au début des années 1980 au sein d'une génération d'artistes, tels que Martin Kippenberger, Georg Herold ou Werner Büttner, qui se montre particulièrement critique à l'égard de l'idéologie dominante de son époque.

Il réside dans sa maison et atelier d'artiste à Bühler (Appenzell Rhodes-Extérieures), bâtiment édifié en 2007 par les architectes espagnols Paloma Lasso de la Vega et Iñaki Abalos[1].


Références[modifier | modifier le code]

  1. Mascha Bisping, « «Ich würde nichts ändern wollen» [entretien avec Albert Oehlen] », Art + Architecture en Suisse, no 1,‎ , p. 52-57.