Normand Rousseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rousseau.
Normand Rousseau
Description de cette image, également commentée ci-après
Normand Rousseau en 2009
Naissance
Plessisville, Canada
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Normand Rousseau est un romancier, nouvelliste et biographe canadien, né à Plessisville, Québec, le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Normand Rousseau obtient une maîtrise en sciences bibliques et une maîtrise en lettres de l'université d'Ottawa. Il est professeur au cours classique puis devient expert-coopérant à l'Agence canadienne de développement international au Maroc. Il a terminé sa carrière comme réviseur scientifique au ministère de l'Agriculture [1]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans et nouvelles[modifier | modifier le code]

Biographie[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Rousseau, Normand », sur L'île. L'infocentre littéraire des écrivains québécois, .
  2. Benoît Melançon, « Les Jardins secrets, roman de Normand Rousseau », sur Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec, sur : Bibliothèque et archives nationales du Québec.
  3. Déof, « Le Déluge blanc. Par Normand Rousseau », dans Dictionnaire des écrits de l'Ontario français: 1613-1993, Ottawa, Presses de l'Université d'Ottawa, (ISBN 978-2-7603-0757-5, lire en ligne), p. 231.
  4. Michel Lord, « Dans la démesure du possible de Normand Rousseau », Lettres québécoises, n° 30, 1983, p. 23–24, en ligne
  5. Gilles Perron, « Dans la démesure du possible. Par Normand Rousseau », dans Dictionnaire des écrits de l'Ontario français: 1613-1993, Ottawa, Presses de l'Université d'Ottawa, (ISBN 978-2-7603-0757-5, lire en ligne), p. 222.
  6. Richard Dubois, « Le grand dérangement de Normand Rousseau », Lettres québécoises, n° 36, hiver 1984, p. 82, en ligne
  7. « Le procès de la Bible de Normand Rousseau », sur Association humaniste du Québec.
  8. Présentation sur le site de l'éditeur
  9. Jean Delisle, « Anti-hagiographe, Normand Rousseau pourfend les "assassaints" », Québec humaniste, vol. 10, no 3,‎ , p. 21-24 (lire en ligne)
  10. Présentation sur le site de l'éditeur
  11. Jean Delisle, « Normand Rousseau démasque les "assassaints" », Argument. Politique, société, histoire, vol. 17,‎ (lire en ligne)
  12. André Vanasse, « Les prix littéraires Esso et Molson du Cercle du Livre de France : Les Cercles concentrique de Simone Piuze / À l’ombre des tableaux noirs de Normand Rousseau », Lettres québécoises, no 9,‎ , p. 8-9 (ISSN 0382-084X, lire en ligne)
  13. Régis Tremblay, « Normand Rousseau, prix du Cercle du Livre de France », Le Soleil, vol. 83, no 248,‎ , A 10 (ISSN 0319-0730, lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]