Ngadha (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une langue
Cet article est une ébauche concernant une langue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ngadha
Pays Indonésie
Région Florès
Nombre de locuteurs ngadha : 60 000 (1995)[1]
ngadha oriental : 5 000 (1994)[2]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3
Variétés :
nxg – ngadha
nea – ngadha oriental
IETF nxg, nea

Le ngadha (ou ngad'a) est une langue austronésienne parlée en Indonésie, dans l'île de Florès. La langue appartient à la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes.

Classification[modifier | modifier le code]

Le ngadha est classé traditionnellement dans un sous-groupe bima-sumba. Le linguiste Robert Blust[3] conteste l'existence de ce sous-groupe, sur la base d'une comparaison lexicale et phonétique des langues.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Le tableau présente les phonèmes consonantiques du ngadha[4].

Consonnes[modifier | modifier le code]

Bilabiales Dentales Latérales Dorsales Glottales
Palatales Vélaires
Occlusives Sourde p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ]
Sonore b [b] d [d] g [g]
Éjective ɓ [ɓ] ɗ [ɗ]
Fricative f [f] s [s] x [x]
Affriquée ʤ [d͡ʒ]
Nasale m [m] n [n] ŋ [ŋ]
liquide r [r] l [l]
Semi-voyelle w [w]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche langue du ngadha (code «nxg») dans la base de données linguistique Ethnologue.
  2. (en) Fiche langue du ngadha oriental (code «nea») dans la base de données linguistique Ethnologue.
  3. Blust 2008, p. 46.
  4. Donohue 2007, p. 527.

Sources bibliographiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]