Narcocorrido

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un narcocorrido (prononcé en espagnol : [narkokoˈriðo], ballade de la drogue) est un sous-genre du norteño-corrido (ballade du nord), une musique folk traditionnelle du nord du Mexique, à partir duquel plusieurs sous-genre ont évolué. Ce type de musique se retrouve des deux côtés de la frontière entre les États-Unis et le Mexique. La base rythmique est une polka dansable à l'accordéon. Les premiers corridos, qui se concentraient sur les trafiquants de drogue – les « narcos », de « narcotique » – remonte à Juan Ramírez-Pimienta dans les années 1930. Les tout premiers corridos remontent à la révolution mexicaine de 1910, et racontaient des histoires sur les combattants révolutionnaires. Les critiques musicales ont aussi comparé les paroles du narcocorrido au gangster rap et au mafioso rap[1],[2].

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Juan Carlos Ramírez-Pimienta, « Del corrido de narcotráfico al narcocorrido: Orígenes y desarrollo del canto a los traficantes », Studies in Latin American Popular Culture, vol. 23,‎
  • Martin Hodgson, « Death in the midday sun », Observer Music Monthly, Manchester Guardian,‎ (lire en ligne)