Nahavand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la géographie iranienne
Cet article est une ébauche concernant la géographie iranienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Nahavand
(fa) نهاوند
Administration
Pays Drapeau de l'Iran Iran
Province Hamedan
Indicatif téléphonique international +(98)
Démographie
Population 78 554 hab. (2006)
Géographie
Coordonnées 34° 07′ Nord 48° 13′ Est / 34.11, 48.22
Altitude 1 653 m
Divers
Les habitants de Nahavand sont en majorité Lors d'Iran
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Iran

Voir la carte administrative d'Iran
City locator 14.svg
Nahavand

Géolocalisation sur la carte : Iran

Voir la carte topographique d'Iran
City locator 14.svg
Nahavand
Sources
Index Mundi

Nahavand (en persan: نهاوند , en kurde: Nehawend) est une ville de la province de Hamedan en Iran., également connue sous les noms de Nahavend, Nahawand, Nehavand, Nihavand ou Nehavend.

Elle a été anciennement appelée Laodicée (en grec: Λαοδικεια; en arabe : Ladhiqiyya), aussi translitéré Laodiceia et Laodikeia, Laodicée en Médie, Laodicée en Perse, Antioche en Perse, Antioche de Chosroes (en grec: Αντιόχεια του Χοσρόη), Antioche en Médie (en grec: Αντιόχεια της Μηδίας), Nemavand et Niphaunda.

Les habitants de Nahavand sont en majorité kurdes[1].

La ville fut fondée par Séleucos Ier en Médie en même temps que les deux autres villes héllenistiques de Apamée et Héraclée[2]. Pline l'Ancien[3] la décrit comme étant aux limites de la Médie, et qu'elle fut (re-) fondée par Antiochos Ier[4].

La ville était le centre de l'empire de Khosro II. Après des revers militaires (vers 540 suivant le sac d'Antioche en 538, il fut forcé de renommer sa capitale "Antiochia".

C'est sur le site de la Bataille de Nahavand en 642 que fut achevée la conquête islamique de la Perse.

Références[modifier | modifier le code]

  1. T-Siyasi
  2. Strabon, Géographie [détail des éditions] [lire en ligne], XI ; Étienne de Byzance, Ethniques [détail des éditions], s.v. Λαοδικεια.
  3. Pline l'Ancien, Histoire naturelle [détail des éditions] [lire en ligne], VI, 29.
  4. (en) Richard Talbert (dir.), Barrington Atlas of the Greek and Roman World (ISBN 0-691-03169-X), p. 92.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Smith, William (éditeur); Dictionary of Greek and Roman Geography, "Laodiceia", Londres, (1854) (en)