Géographie (Strabon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Géographie
Strabon Rerum geographicarum 1620.jpg
Titre original
(grc) ΓεωγραφικάVoir et modifier les données sur Wikidata
Langue
Auteur
Genre
Carte du monde vu par Strabon vers 20[réf. nécessaire].

Le Geographica (en grec ancien Γεωγραφικά / Geōgraphiká), ou Géographie, est une encyclopédie géographique écrite en grec ancien par Strabon entre 20 av. J.-C. et 23 apr. J.-C. Elle contient 17 livres décrivant l'ensemble du monde connu à son époque.

Histoire[modifier | modifier le code]

Guarino remettant sa traduction à son commanditaire, Jacopo Antonio Marcello, De situ orbis d'Albi.

Le manuscrit est écrit jusqu'à la fin de la vie de l'auteur, mort en 23, resté inachevé. Son texte subsiste lors de l'Antiquité tardive, mais rencontre peu d'intérêt avant le VIe siècle. À partir du IXe siècle, le texte est régulièrement cité par les auteurs byzantins[1]. Plusieurs exemplaires sont importés en Occident à partir du XVe siècle : ceux-ci appartiennent à Giovanni Aurispa daté de 1424, François Philelphe en 1427, Isidore de Kiev en 1438), Basilius Bessarion en 1446, Cyriaque d'Ancône en 1448. La première traduction en latin est réalisée par Guarino de Vérone entre 1453 et 1458, à la demande du pape Nicolas V. Au même moment, Grégoire Tifernas établit sa propre traduction[1].

La première édition imprimée remonte à 1516, à Venise. La première édition critique date de 1844-1852 par G. Kraler à Berlin. Elle est établie en français pour la première fois par Johann Friedrich Dübner (1853-1858) chez Firmin-Didot[1].

Contenu[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Consulter la liste des éditions de cette œuvre

  • Strabon, Géographie, texte établi et traduit par Germaine Aujac, François Lasserre, Raoul Baladié et Benoît Laudenbach, édition des Belles Lettres, 12 volumes
  • (en) Aubrey Diller et Oskar Kristeller, « Strabo », dans Catalogus translationum et commentariorum: Mediaeval and Renaissance Latin translations and commentaries : annotated lists and guides, vol. 2, Washington, Catholic University of America Press, (lire en ligne), p. 225-230

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]