Nada Dimić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Nada Dimić
Description de l'image Nada Dimić.jpg.
Naissance
Divoselo, Royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes
Décès (à 18 ans)
Stara Gradiška, État indépendant de Croatie
Nationalité Yougoslave
Profession
ouvrière
Autres activités
Distinctions

Nada Dimić (née le à Divoselo et morte le au camp de concentration de Stara Gradiška) était une communiste yougoslave qui s'est battue aux côtés des Partisans au cours de la Seconde Guerre mondiale. Elle a reçu le titre de Héros national de la Yougoslavie le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Nada Dimić est née au village de Divoselo près de Gospić, en Croatie, dans une famille serbe. Elle termina ses études élémentaires à Gospić puis vint à Zemun, où elle étudia quatre ans au lycée de la ville et un an à l'Académie d'économie. En 1938, elle rejoignit les Jeunesses communistes et, en 1940, elle devint membre du Parti communiste de Yougoslavie (KPJ).

Après l'invasion de la Yougoslavie par les puissances de l'Axe, en juin 1941, elle rejoignit la Première brigade partisane de Sisak, qui fut la première unité combattante des Partisans en Croatie. La même année, elle fut arrêtée par la police oustachi à Sisak et, au cours de son transfert à la prison de Zagreb, elle avala du poison pour éviter les interrogatoires. Elle échappa à la mort et fut bientôt secourue par la cellule du Parti à Zagreb et emmenée dans la région de Kordun, une zone contrôlée par les Partisans.

Après avoir recouvré la santé, Nada Dimić se rendit à Karlovac, où elle travailla comme agent secret pour les Partisans. Elle fut capturée par les Italiens et fut livrée aux Oustachis le . Torturée par la police, elle ne communiqua aucune information. En février 1942, elle fut transférée au camp de concentration de Stara Gradiška et fut tuée un mois plus tard, à l'âge de 18 ans.

Honneurs et postérité[modifier | modifier le code]

Nada Dimić a été décorée de l'Ordre du Héros national le .

L'école secondaire d'économie de Zemun, créée en 1883, porte aujourd'hui son nom[1].

Le , au Mémorial de Jasenovac, s'est tenue une table ronde sur « Nada Dimić dans la mémoire culturelle », commémorant le 70e anniversaire de sa mort[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) « Istorijat », sur http://www.ekonomska-zemun.edu.rs, Site de l'école d'économie Nada Dimić (consulté le 11 octobre 2012)
  2. (hr) « Nada Dimić u kulturi sjećanja », sur http://www.documenta.hr, Site de Documenta (consulté le 11 octobre 2012)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mary-Ann Tétreault, Women and revolution in Africa, Asia, and the New World, 1994 (ISBN 1570030162)
  • (sr) Narodni heroji Jugoslavije, Mladost, Belgrade, 1975
  • (hr) Heroine Jugoslavije, Spektar, Zagreb, 1980
  • (sr) Aleksandar Tadić, Majke heroja pričaju, Iskra, Vinkovci, 1985
  • (sr) Srpski biografski rečnik (knjiga treća), Matica srpska, Novi Sad, 2007