Naïma El Jeni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une actrice image illustrant tunisien
Cet article est une ébauche concernant une actrice tunisienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Naïma El Jeni
نعيمة الجاني
Nationalité tunisienne
Profession Actrice
Films notables Poupées d'argile
Séries notables Choufli Hal

Naïma El Jeni (نعيمة الجاني) est une actrice tunisienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Sa carrière débute à la télévision en 1992 dans la série El Douar. Par la suite, elle joue dans plusieurs séries télévisées dont El Khottab Al Bab, Hissabat w Aqabat et Kamanjet Sallema. En 2007, elle interprète le rôle de Kalthoum dans la série populaire Choufli Hal.

Au cinéma, Naïma El Jeni faits ses débuts dans deux longs métrages, Halfaouine, l'enfant des terrasses (1990) de Férid Boughedir puis Miel et Cendres (1996) de Nadia Fares-Anliker.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est mariée à l'acteur tunisien Mongi Ben Hafsia. Elle est la mère de l'actrice Oumayma Ben Hafsia qui a joué à ses côtés dans les séries Choufli Hal et Bent Omha.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Émissions[modifier | modifier le code]

Vidéos[modifier | modifier le code]

  • 2013 : apparition dans le clip de Ghneya Lik (Une Chanson pour toi), une chanson collective écrite, composée et produite par Bayrem Kilani et dirigée par Sami Maatougui ; le clip est réalisé par Zied Litayem

Théâtre[modifier | modifier le code]

Naïma El Jeni est par ailleurs comédienne de théâtre, elle a participé à de nombreuses pièces :

  • 2012 : Daddou candidate aux élections présidentielles de Moncef Dhouib[1]
  • Woufa Al Maktoub, texte de Tahar Radhouani et mise en scène de Sadok Halwas, avec Dorsaf Mamlouk[2]
  • Aâtini Forssa, mise en scène de Sadok Halwas, avec Dorsaf Mamlouk
  • Ayla (La Famille), mise en scène de Sadok Halwas, avec Dorsaf Mamlouk
  • Fezzani Mertah, texte de Tahar Fazaa, avec Mongi Ben Hafsia
  • Etalibet (Les Étudiantes), texte d'Azzouz Chennaoui et mise en scène de Mongi Ben Hafsia[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Daddou candidate aux élections présidentielles : nouvelle pièce de Moncef Dhouib, jouée par Naïma El Jeni », sur tuniculture.net,‎ (consulté le 12 juillet 2015)
  2. Imen Abderrahmani, « Le théâtre du Bled : le jeu de l’amour et du destin », sur tunisia-today.com (consulté le 24 juillet 2015)
  3. « Théâtre : Les étudiantes, de Mongi Ben Hafsia », sur tunisia-today.com (consulté le 24 juillet 2015)