NRC Handelsblad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Logo NRC Handelsblad.png
Image illustrative de l’article NRC Handelsblad
Rédaction du journal à Amsterdam.

Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Langue néerlandais
Périodicité quotidien
Format tabloïd
Genre Généraliste
Prix au numéro 2,99 (numéros du lundi au mercredi inclus), 3,39 (numéros du jeudi et vendredi)[1]
Diffusion 135 764 ex. (2016)
Date de fondation 1970 (il y a 49 ans)
Éditeur NRC Media
Ville d’édition Amsterdam, La Haye

Propriétaire Mediahuis
Rédacteur en chef Drapeau : Pays-Bas René Moerland
ISSN 0002-5259
ISSN (version électronique) 2589-0719
OCLC 12645562
Site web www.nrc.nl

NRC Handelsblad est un quotidien néerlandais fondé en 1970 et publié pour la première fois le . Il est le produit d'une fusion entre un quotidien amstellodamois, l'Algemeen Handelsblad, et un quotidien rotterdamois, le Nieuwe Rotterdamse Courant.

C'est l'un des nombreux quotidiens néerlandais dits « du soir », qui paraît à midi chaque jour[2],[3].

En termes de diffusion, NRC Handelsblad est le quatrième quotidien des Pays-Bas en 2016 avec un tirage de 135 764 exemplaires quotidiens, il se positionne donc après De Telegraaf, Algemeen Dagblad, et de Volkskrant[4].

Classé parmi les quotidiens néerlandais « de qualité », il est considéré comme élitiste, ainsi que disposant d'un lectorat politiquement modéré et originaire de la classe moyenne supérieure[5],[6]. Sa ligne éditoriale est présentée par le journal lui-même comme étant non partisane, bien qu'ancrée dans une tradition libérale classique, une affiliation idéologique revendiquée dans l'acte de création du journal en 1970[7]. La devise du journal est une citation latine, « Lux et Libertas », signifiant « Lumière et Vérité », et qui fait notamment référence à l'esprit des Lumières auquel le journal se réfère[7].

Le journal est édité par le groupe NRC Media. Ce groupe a appartenu par le passé à PCM Uitgevers NV et appartient depuis 2015 au groupe de média belge Mediahuis[8].

Histoire[modifier | modifier le code]

Diffusion et audience[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

nrc.next[modifier | modifier le code]

En , NRC Handelsblad a lancé un journal du matin au format tabloïd : nrc.next. Ce quotidien vise un lectorat jeune et éduqué qui a habituellement un désintérêt pour la presse quotidienne. Ce journal va influencer NRC Handelsblad puisqu'à sa suite ce dernier abandonne le grand format pour le tabloïd en 2011[9]. Puis, les deux journaux « fusionnent » en 2017 : nrc.next devient une édition du matin de NRC Handelsblad, qui quant à lui garde sa publication de journal du soir[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « Prijs van kranten in losse verkoop flink gestegen », sur villamedia.nl (consulté le 5 juillet 2020)
  2. (nl) « Hoelang komt de avondkrant nog? », sur nrc.nl, site de NRC Handelsblad (consulté le 5 juillet 2020)
  3. (nl) « NRC Handelsblad en NRC.next worden identiek », sur parool.nl, site de Het Parool (consulté le 5 juillet 2020)
  4. (nl) « Telegraaf verliest meeste lezers », sur nos.nl, site de la NOS (consulté le 5 juillet 2020)
  5. (en) Anna Triandafyllidou, Ruth Wodak et Michał Krzyżanowski, The European Public Sphere and the Media, Springer, (lire en ligne), p. 201
  6. (nl) « De NRC lezer in 2019 » [PDF], sur nrcmedia.nl (consulté le 5 juillet 2020)
  7. a et b (nl) « Vragen over NRC : Is NRC links of rechts? », sur nrc.nl, site de NRC Handelsblad (consulté le 5 juillet 2020)
  8. « Mediahuis reprend NRC », sur lecho.be, site de L'Écho (consulté le 5 juillet 2020)
  9. a et b (nl) « NRC Handelsblad en nrc.next dichter bij elkaar », sur nrc.nl, site de NRC Handelsblad (consulté le 5 juillet 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]