Muriel Leferle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Muriel Leferle
Réalisation Raymond Depardon
Scénario Raymond Depardon
Sociétés de production GEMACI
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Documentaire
Durée 70 minutes
Sortie 1998


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Muriel Leferle est un film documentaire français réalisé par Raymond Depardon, sorti en 1998[1].

Le Palais de Justice de Paris, à l'intérieur duquel le film est tourné

Synopsis[modifier | modifier le code]

Muriel est prise en flagrant délit de vol de voiture, elle suit le parcours judiciaire d'une détenue déférée au palais de justice de Paris. Depardon filme avec un dispositif minimaliste, plan séquence fixe, frontal, quasiment aucun montage, l'interrogatoire d'une jeune femme, Muriel Leferle, soupçonnée de toxicomanie et de vol.

Muriel Leferle fait partie des quatorze affaires choisies par Raymond Depardon pour son précédent documentaire Délits flagrants. Elle fait face à une psychologue mandatée par le parquet puis elle est auditionnée par le substitut du procureur et enfin elle rencontre son avocat commis d'office.

On demande à la prévenue de dire la vérité, mais la vérité peut-elle être dite dans ce français figé par le Code. À travers les questions des professionnels de la justice, Raymond Depardon vérifie combien le langage peut être un instrument d'exclusion[réf. nécessaire].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Réalisation : Raymond Depardon
  • Photographie : Raymond Depardon
  • Son : Sophie Chiabaut, Claudine Nougaret
  • Montage : Roger Ikhlef, Camille Cotte, Georges-Henri Mauchant
  • Mixage son : Dominique Hennequin
  • Production : Pascale Dauman
    • Production exécutive : Baudoin Capet
  • Sociétés de production :
    • Production déléguée : Double D Copyright Films
    • Coproduction : La Sept Cinéma
  • Société d'exportation/ventes internationales : Palmeraie et Désert
  • Société de distribution : Gemaci (France)
  • Pays d'origine : Drapeau de la France France
  • Année : 1998

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]