Claudine Nougaret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nougaret.
Claudine Nougaret
Description de cette image, également commentée ci-après

Claudine Nougaret pendant le tournage de La Vie moderne.

Naissance (58 ans)
Montpellier
Nationalité Drapeau de la France France
Profession Ingénieur du son, productrice et réalisatrice
Films notables Journal de France
Site internet www.palmeraieetdesert.fr

Claudine Nougaret est une productrice de cinéma, réalisatrice et ingénieure du son française, née le à Montpellier[1]. Elle est connue pour ses nombreuses collaborations avec son mari, Raymond Depardon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Claudine Nougaret débute dans le cinéma comme stagiaire au son en 1982 sur le film d'Alain Resnais, La vie est un roman. Deux ans plus tard elle travaille en son direct pour Le Rayon vert d'Éric Rohmer, et devient la première femme chef opératrice du son au cinéma en France[2]. En 1986, elle réalise Paul Lacombe, un court métrage documentaire et en 1987 tourne Urgences avec Raymond Depardon.

Collaboratrice sur chaque film de son mari, ils fondent en 2001 la société « Palmeraie et Désert ». Journal de France (2012) est leur première co-réalisation sur un long métrage. Pour le tournage, commencé en octobre 2010, ils utilisent deux caméras Pénélope d'Aaton à trois perforations. Le film est présenté aux séances spéciales hors compétition du Festival de Cannes 2012[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Productrice[modifier | modifier le code]

Ingénieure du son[modifier | modifier le code]

Claudine Nougaret et Raymond Depardon lors de la présentation de Journal de France (nov 2015).

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

  • 1986 : Paul Lacombe
  • 2008 : Donner la parole, en coréalisation avec Raymond Depardon
  • 2012 : Journal de France, en coréalisation avec Raymond Depardon
  • 2012 : Au bonheur des maths, en coréalisation avec Raymond Depardon
  • 2013 : Un moment si doux court métrage'[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Raymond Depardon et Claudine Nougaret, Musique Matin, émission du 15 juin 2012, sur France Musique.
  2. Fiche de Claudine Nougaret, sur franceinter.fr.
  3. « L'image et le son : Entretien avec Claudine Nougaret et Raymond Depardon », Cahiers du cinéma, no 679,‎ , p. 36-38.
  4. Au Bonheur des Maths.
  5. a et b Un moment si doux.
  6. Les habitants.
  7. Urgences.
  8. Paris.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]