Mules papales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Une paire de mules papales, fabriquée par le cordonnier Adriano Stefanelli pour le pape Benoît XVI.

Les mules papales sont les chaussures d'extérieur, en cuir rouges, portées par le pape. Elles ne doivent pas être confondues avec les pantoufles papales, qu'il porte à l'intérieur de ses résidences, ou avec les sandales épiscopales, qui sont les chaussures liturgiques propres à tous les évêques de l'Église latine.
Les mules papales sont l'un des seuls vestiges de l'ancienne couleur rouge des vêtements pontificaux ; en effet, à l'inauguration de son pontificat, le pape Pie V changea la couleur de la soutane papale, autrefois rouge, en blanc, hormis les chaussures qui restèrent rouges (couleur du sang, symbole de l'acceptation de tout pape à suivre, si nécessaire, les pas de saint Pierre jusqu'au martyre).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les chaussures pontificales de plein air, longtemps composées de velours ou de satin rouge, puis, XXe siècle, de Maroquin rouge, étaient ornées d'une grande croix en fil d'or tressé que les fidèles effleuraient de leurs lèvres lors du baise-pieds de respect au Pape. Cette croix, s'étendant sur tout le devant de la chaussure jusqu'au XVIIIe siècle, fut beaucoup plus raccourcie par la suite.
En 1958, le Pape Jean XXIII, le baise-pied tombant de plus en plus en désuétude, fit remplacer la croix par une simple boucle dorée.

En 1969, le Pape Paul VI élimine la boucle métallique et chausse des mules de maroquin rouge. Par la même occasion, il supprime également les boucles des chaussures ecclésiastiques telles qu'elles étaient portées à la cour papale par les prélats. Il cesse également d'utiliser les pantoufles papales, la mozette blanche (mais non la rouge), ainsi que les chaussures pascales, pour ne plus porter que des chaussures en cuir rouge[Note 1].

En 1978, Jean-Paul Ier, qui ne fut pape que pendant 33 jours, continue de porter des mules en cuir rouge semblables à celles portées par Paul VI.

Au début de son pontificat, le Pape Jean-Paul II porte également les mules papales rouges, mais adopte peu à peu le port de chaussures d'un rouge plus foncé, parfois brun. Toutefois, lors de ses funérailles, sa dépouille mortelle, exposée dans les appartements pontificaux puis dans la basilique Saint-Pierre, était chaussée des mules papales en cuir rouge et fur ainsi mise au tombeau, tout comme Paul VI et Jean-Paul Ier.

Dès le début de son pontificat en 2005, le Pape Benoît XVI réintroduit des vêtements traditionnels, certains tombés en désuétude, comme le saturno, qui fut encore porté par Jean-Paul II lors de son voyage apostolique au Mexique en 1979, ou le camauro, qui n'avait plus été porté depuis Jean XXIII. Les mules papales redevinrent d'un rouge vif, couleur symbolisant le sang des martyrs[1], et furent fournies par son cordonnier personnel, Adriano Stefanelli de Novara. En 2008, il restaure également l'utilisation de la mozette pascale, en damas blanc, qu'il porte avec des mules de cuir blanc, selon la tradition romaine en temps pascal[2].

À la suite de son élection en 2013, le pape François ne voulut pas porter de mules papales et opta pour de simples chaussures noires[3].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Paul VI peut être vu portant des chaussures à boucles rouges sur les photos de son voyage à Jérusalem en 1964.

Références[modifier | modifier le code]