Muhammad Mustafa Al-A'zami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Muhammad Mustafa Al-A'zami
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
محمد مصطفى الأعظميVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Distinction
King Faisal International Prize in Islamic Studies (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Muhammad Mustafa Al-’zami (en arabe : محمد مصطفى الأعظمي ; né en 1932 et mort le ) est un savant indien puis saoudien, contemporain du hadîth, plus connu pour son étude critique des théories d’Ignác Goldziher, David Margoliouth et Joseph Schacht.

Début de vie et éducation[modifier | modifier le code]

Muhammad Mustafa Al-A’zami est né à Mau en Inde. Au début des années 1930, Al-A’zami a fait ses études successivement à Darul Uloom Deoband (1952), université Al-Azhar (M. A., 1955), et à l’université de Cambridge (Tél. D., 1966). Il est professeur émérite à l’université du roi Saoud , où il y a également dirigé le département des études islamiques. Al-A’zami servit en tant que conservateur de la Bibliothèque publique nationale de Qatar, professeur associé à Umm al-Qura de l’Université, chercheur invité à l’université du Michigan (Ann Arbor), King Faisal Visiting Fellow à St Cross College, à Oxford, pour les études islamiques à l’université de Princeton, et chercheur invité à l’université du Colorado à Boulder[1]. Il est également membre honoraire en études islamiques à l’université du pays de Galles, Trinity Saint David[2].

En 1980, il a été le récipiendaire du Prix international du roi Fayçal pour les études islamiques[3]

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Studies in Early Hadith Literature, sa thèse doctorale à l’université de Cambridge.
  • Hadith Methodology and Literature, une introduction générale au sujet.
  • The History of the Qur’anic Text from Revelation to Compilation: A Comparative Study with the Old and New Testaments.
  • On Schacht’s Origins of Muhammadan Jurisprudence.
  • Dirasat fi al-Hadith an-Nabawi.
  • Kuttab an-Nabi.
  • Manhaj an-Naqd ’ind al-Muhaddithin.
  • al-Muhaddithun min al-Yamamah.

Ses prochains travaux incluent The Qur’anic Challenge: A Promise Fulfilled, et The Isnad System: Its Origins and Authenticity.

Ouvrages édités[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]