Moulage par compression-transfert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Schéma simplifié du procédé de moulage par compression-transfert.

Le moulage par compression-transfert est un procédé de mise en forme par moulage de pièces en matériaux plastiques ou composites. Ces matériaux peuvent être à base de thermoplastiques et surtout de thermodurcissables. Le moulage par compression-transfert est une technique intermédiaire entre le moulage par compression et le moulage par injection[1].

Applications[modifier | modifier le code]

Le moulage par compression-transfert est principalement utilisé pour la fabrication des poignées de casseroles, des pièces d'appareils électriques, des composants électroniques et des connecteurs.

Matières[modifier | modifier le code]

Les principales matières plastiques mises en forme par moulage par compression-transfert sont les thermodurcissables comme les époxydes, les polyesters insaturés, les phénol-formaldéhydes, les silicones et les matériaux composites à renfort fibre à base de Bulk Molding Compound (en) (BMC)[2].

Mode opératoire[modifier | modifier le code]

Les matières premières se présentent généralement sous forme de poudres, de granulés, de semi-solides ou de préformés.

Les étapes suivantes constituent le moulage :

  • préchauffage du moule ;
  • préchauffage de la matière pour la ramollir ;
  • introduction de la matière ramollie dans une cavité d’attente ;
  • transfert, par pression, de la matière de la cavité d’attente vers le moule préchauffé à l’aide d’un poinçon à travers un canal ;
  • maintien, dans le cas des matières thermodurcissables, de la chauffe jusqu'à la fin de la cuisson (réticulation) ;
  • refroidissement du moule ;
  • ouverture du moule et récupération de la pièce.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Biron, Aide-mémoire - Transformation des matières plastiques, Collection: Aide-Mémoire, Dunod / L'Usine nouvelle, 2010
  2. (en) « Introduction to Transfer Molding », eFunda