Bois lamellé croisé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le bois lamellé croisé (cross laminated timber, CLT ou X-Lam en anglais) est un matériau de construction à base de bois, qui se présente sous la forme d'un panneau multi-couche et constitué d'entre trois et onze couches de lamelles ou lames de bois (en général des planches d'une trentaine de millimètres d'épaisseur) collées entre elles. Chaque couche contient des lamelles disposées dans un seul sens. Les couches sont croisées à 90 degrés et collées entre elles. Ceci afin d'augmenter la rigidité et la stabilité des panneaux dans toutes les directions[1]. Les panneaux de CLT font au maximum 20 mètres de long sur 4 mètres de large, à la fois pour des raisons de poids du panneau et de transport.

Bois lamellé collé versus bois lamellé croisé[modifier | modifier le code]

La principale différence entre le bois lamellé croisé et le bois lamellé collé est le sens des lamelles : alors que dans le bois lamellé collé, toutes les lamelles de toutes les couches sont parallèles, dans le bois lamellé croisé, les lamelles des couches adjacentes sont transversales[2].

Fabrication[modifier | modifier le code]

Le procédé de fabrication correspond à celui du bois lamellé collé, mais le sens de l'installation des lamelles est différent. Les colles utilisées sont à base de phénol-résorcine-formaldéhyde (PRF), de polyuréthane (PUR) ou d'émulsion de polymère isocyanate (EPI). Les lamelles peuvent être assemblées les unes au bout des autres, procédé appelé aboutage, pour obtenir des éléments de grande longueur.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Grâce au collage croisé entre les couches de lamelles, le bois lamellé croisé possède de bien meilleures propriétés mécaniques et une meilleure stabilité dimensionnelle que le bois massif.

Applications[modifier | modifier le code]

Le bois lamellé croisé est utilisé pour des applications de longues portées comme c'est le cas des planchers, des murs porteurs[3] et des toits. Le Stadthaus, un complexe d'appartements de huit étages à Londres, en Angleterre, a été réalisé avec des panneaux de bois lamellé croisé et est le plus haut immeuble habitable de bois dans le monde[4] [5].

Recherche[modifier | modifier le code]

Le bois lamellé croisé est de plus en plus utilisé dans la construction en Europe, en témoigne le projet du "Quai de la Borde" à Ris-Orangis en France[6]. Mais il consomme beaucoup de bois et son coût de production est élevé. Aussi l'Europe a-t-elle lancé un programme de recherche pour développer le CLT hybride[7], afin de gagner en performance, en coût et en consommation de bois.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]